Better signaling and more controls to avoid dangerous situations around the roadworks in Diekirch?

DP MP André Bauler pointed out to the ministers in charge the dangerous traffic situation in Diekirch and wanted to know what was planned to ease the situation.

« En raison du chantier actuel au niveau de la rue du Pont à Diekirch, les flux de circulation routière au sein de la ville ont dû être réorganisés. Ainsi, il est également interdit de traverser la ville de Diekirch par le biais du chemin repris (CR 351) qui passe par le « Goldknapp » (« Haemerich »).

En effet, des panneaux de signalisation indiquant cette interdiction ont été mis en place à la bifurcation « route d’Erpeldange »/ « rue des Fleurs ». Or, il s’avère que nombre de navetteurs continuent à passer par cette voie et ne respectent pas du tout l’interdiction de circulation. Il me semble que les navetteurs ne sont pas suffisamment informés de cette interdiction par la mise en place d’un panneau approprié au carrefour « Porte des Ardennes »/ Rue Goldnapp à Erpeldange-sur-Sûre et risquent donc de se voir sanctionnés en cas de contrôles policiers.

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics et à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure :

  • Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics peut-il informer sur un éventuel renforcement de la signalisation au pied du Goldknapp à Erpeldange-sur-Sûre afin que les navetteurs ne traversent pas inutilement le « Haemerich » (CR 351) en direction de Diekirch ?
  • Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure peut-il informer sur d’éventuels contrôles de la part de la police à l’entrée des quartiers urbains de Diekirch, en particulier à l’endroit « rue des Fleurs »/ « route d’Erpeldange » ? »

Would you like this parliamentary question to be translated into English?

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

More parliamentary questions

Drinking water from the Moselle river?

Studies are currently being carried out to possibly prepare water from the Moselle for human consumption in the future. DP MPs André Bauler and Gusty Graas have asked when these studies will be completed and what the water quality of the Moselle is like.

read more...

Extension of the death penalty in Belarus

On 18 March this year, Belarus by decree extended the possibility to be condemned to the death penalty, so that now not only people who took part in a terrorist act, but also those who attempted such an act can be punished with the death penalty. The opposition sees in this decision an attempt to suppress the free expression of opinion and the opponents of the government. How to assess this situation? Our MP Gusty Graas inquired at the Ministry of Foreign Affairs.

read more...