Eng besser Signalisatioun a Kontroll fir geféierlech Situatiounen am Kader vum Chantier zu Dikrech z’evitéieren?

Den DP-Deputéierten André Bauler huet déi zoustännege Ministeren op déi geféierlech Verkéierssituatioun zu Dikrech higewisen a wollt wëssen, wat geplangt wier fir d'Situatioun z'entschäerfen.

« En raison du chantier actuel au niveau de la rue du Pont à Diekirch, les flux de circulation routière au sein de la ville ont dû être réorganisés. Ainsi, il est également interdit de traverser la ville de Diekirch par le biais du chemin repris (CR 351) qui passe par le « Goldknapp » (« Haemerich »).

En effet, des panneaux de signalisation indiquant cette interdiction ont été mis en place à la bifurcation « route d’Erpeldange »/ « rue des Fleurs ». Or, il s’avère que nombre de navetteurs continuent à passer par cette voie et ne respectent pas du tout l’interdiction de circulation. Il me semble que les navetteurs ne sont pas suffisamment informés de cette interdiction par la mise en place d’un panneau approprié au carrefour « Porte des Ardennes »/ Rue Goldnapp à Erpeldange-sur-Sûre et risquent donc de se voir sanctionnés en cas de contrôles policiers.

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics et à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure :

  • Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics peut-il informer sur un éventuel renforcement de la signalisation au pied du Goldknapp à Erpeldange-sur-Sûre afin que les navetteurs ne traversent pas inutilement le « Haemerich » (CR 351) en direction de Diekirch ?
  • Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure peut-il informer sur d’éventuels contrôles de la part de la police à l’entrée des quartiers urbains de Diekirch, en particulier à l’endroit « rue des Fleurs »/ « route d’Erpeldange » ? »

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Erweiderung vun der Doudesstrof am Belarus

Den 18 Mäerz vun dësem Joer huet de Belarus per Dekret d’Méiglechkeet mat der Doudesstrof bestroft ze ginn erweidert, sou dass elo net méi nëmmen d’Acteure vun engem terroristeschen Akt, mee och schonn d’Tentative vun esou engem Akt mat der Doudesstrof kënne bestrooft ginn. D’Oppositioun gesäit an dëser Decisioun de Versuch d’fräi Meenungsäusserung an d’Géigner vun der Regierung ze ënnerdrécken. Wéi soll een dës Situatioun aschätzen? Eisen Deputéierte Gusty Graas huet beim Ausseministère nogefrot.

weiderliesen...