Comment progresse la rénovation des anciens bâtiments du LTA?

Après le déménagement du LTA dans ses nouveaux locaux, les anciens bâtiments vont être rénovés pour les besoins du Lycée d'Ettelbruck. Le député du DP André Bauler s'est renseigné sur l'état d'avancement des travaux, et si les laboratoires de l'ASTA ne devraient pas également être rénovés.

« A la suite de l’ouverture des nouveaux bâtiments du Lycée technique agricole (LTA) à Gilsdorf, les anciens immeubles réservés à la communauté scolaire du LTA, sis avenue Salentiny à Ettelbruck, seront rénovés et mis à disposition du Lycée technique d’Ettelbruck (LtEtt). A cet effet, un coût prévisionnel de 145 millions € est inscrit dans la loi budgétaire pour financer les travaux y relatifs.

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics :

  • Monsieur le Ministre pourrait-il informer, le cas échéant, sur l’avancement du projet de réaménagement des anciens locaux du LTA et sur l’extension du LtEtt à Ettelbruck ?
  • Parallèlement au réaménagement des anciens bâtiments du LTA, les laboratoires et bureaux de l’Administration des services techniques de l’Agriculture (ASTA) seront-ils également modernisés dans ce contexte ?
  • Est-il possible de présenter les étapes successives de la réalisation de ces chantiers ? Leur mise en œuvre aurait-elle dû être reportée en raison des effets de la pandémie ? »

Réponse

Question 1 : Monsieur le Ministre pourrait-il informer, le cas échéant, sur l’avancement du projet de réaménagement des anciens locaux du LTA et sur l’extension du LtEtt à Ettelbruck ?

Le projet du réaménagement et de l’extension de l’ancien Lycée technique agricole à Ettelbruck se trouve actuellement en phase d’avant-projet sommaire. Ladite planification concerne la rénovation des bâtiments existants ainsi que les nouvelles constructions d’une infrastructure de sport et d’un bâtiment scolaire supplémentaire.

Question 2 : Parallèlement au réaménagement des anciens bâtiments du LTA, les laboratoires et bureaux de l’Administration des services techniques de l’Agriculture (ASTA) seront-ils également modernisés dans ce contexte ?

Les laboratoires et bureaux de l’Administration des services techniques de l’Agriculture se situant derrière le bâtiment de l’ancien Lycée technique agricole, font partie intégrante du projet de réaménagement et d’extension en planification. La transformation de ce bâtiment s’avère nécessaire afin de répondre aux exigences du Lycée technique d’Ettelbruck.

Question 3 : Est-il possible de présenter les étapes successives de la réalisation de ces chantiers ? Leur mise en œuvre aurait-elle dû être reportée en raison des effets de la pandémie ?

La planification du projet du réaménagement et de l’extension de l’ancien Lycée technique agricole à Ettelbruck n’a pas subi de retards importants, suite aux événements liés à la pandémie. Le dépôt du projet de loi y relatif est prévu pour fin 2023, début 2024. Le déroulement exact du chantier n’est pas encore connu à ce stade. En ce qui concerne le nouveau bâtiment des laboratoires de l’ASTA, prévu d’être implanté sur le site du nouveau Lycée technique agricole à Gilsdorf, la planification n’a également pas connu de retards significatifs en raison de la pandémie. Le dépôt du projet de loi y relatif est prévu pour 2023. La durée des travaux est estimée entre 35 et 40 mois.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

De l’eau potable de la Moselle?

Des études sont actuellement menées pour éventuellement traiter l’eau de la Moselle à des fins de consommation humaine à l’avenir. Les députés du DP André Bauler et Gusty Graas ont demandé quand ces études seront terminées et quelle est la qualité de l’eau de la Moselle.

lire plus...

Extension de la peine de mort au Bélarus

Le 18 mars de cette année, le Bélarus a étendu par décret la possibilité d’être condamné à la peine de mort, de sorte que désormais non seulement les auteurs d’un acte terroriste mais aussi ceux qui auraient tenté un tel acte peuvent être punis de la peine de mort. L’opposition voit dans cette décision une tentative de réprimer la libre expression d’opinion et les opposants au gouvernement. Comment évaluer cette situation ? Notre député Gusty Graas s’est renseigné auprès du Ministère des Affaires étrangères.

lire plus...