De Luuchtepotto als Luedstatioun fir Elektroautoen?

Ënner anerem an Dortmund gëtt un engem System geschafft, bei deem en den Elektroauto un der Stroosseluucht opluede kann. D'DP-Deputéiert Gusty Graas a Max Hahn hunn nogefrot, ob dat keng Iddi wier, fir och zu Lëtzebuerg ëmzesetzen.

« Dans le cadre de l’électrification de la mobilité, la ville de Dortmund a choisi d’implémenter un concept particulier en transformant certains lampadaires en bornes de recharge pour véhicules électriques. L’avantage qu’offrirait cette approche, consisterait notamment dans le fait qu’elle n’occupe pas d’espace supplémentaire par rapport aux bornes traditionnelles.

A travers un portail sur internet, les citoyens ont même la possibilité de proposer des emplacements pour des nouvelles bornes et de suivre l’extension du réseau.

Dans ce contexte nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics et à Monsieur le Ministre de l’Énergie :

  • Messieurs les Ministres sont-ils au courant de ce concept innovateur ?
  • Cette idée serait-elle applicable également au Luxembourg ?
  • Dans la négative, quelles en seraient les raisons ?
  • Dans l’affirmative, à quels endroits, sous quelle forme et dans quel délai cette idée pourrait être réalisée ? »

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Indemnitéit fir Dokteren an der Spezialisatioun

Mam Gesetz vum 31. Juli 2020 goufen d’Indemnitéiten fir Dokteren ugepasst, déi amgaang sinn hir Spezialisatioun ze maachen. D’DP-Deputéiert Carole Hartmann an André Bauler wollte vun der Gesondheetsministesch ënnert Anerem wëssen, ob Dokteren, déi sech an der Spezialisatioun befannen schon dës adaptéiert Indemnitéit kréien, a wann net, ob ee retroaktiven Remboursement vun der Differenz virgesinn ass.

weiderliesen...
schwein

Weider Hëllef fir de Schwéngssecteur?

Dem Schwéngssecteur geet et nach ëmmer ganz schlecht. Vill Produzente wäerten hir Produktioun astelle mussen. D’DP-Deputéiert Gusty Graas an André Bauler hu bei den zoustännege Ministeren nogefrot, ob net nach weider Hëllefe fir de Secteur kéinte kommen a wat déi Schwéngsproduzente mat hire Gebaier kënnen an Zukunft maache falls se ophale mussen.

weiderliesen...