Infirmière

Épuisement du personnel soignant en raison de la pandémie Covid-19

En raison de la pandémie, nous risquons de perdre du personnel dans le secteur de santé parce qu'ils quittent leur emploi ou demandent une retraite anticipée. Les députés du Parti démocratique Gusty Graas et Gilles Baum ont demandé aux ministres concernés s'il existe des chiffres pour le Luxembourg et ce qui peut être fait pour éviter une perte de personnel de santé.

Question

« La Covid-19 risque d’épuiser le personnel soignant et pousser à bout des professionnels qui jettent l’éponge. Rien qu’au cours des deux premiers mois de la pandémie, plus de 9000 infirmiers en Allemagne ont donné leur démission. Actuellement, un tiers des 1,8 million d’infirmiers envisagerait de quitter leur emploi dans un avenir proche et près de 30 % abandonnent prématurément leur formation.

À cause de ce manque de personnel, la Bavière a mis en place un système d’aide en créant un site internet, sur lequel des bénévoles peuvent s’inscrire. Environ 3900 personnes se sont déjà inscrites sur ce site.

En ce qui concerne la Belgique, le taux d’absentéisme est estimé à 30 %, ce qui correspond à une augmentation de 10 à 15 % par rapport à l’année dernière. Suite à ce manque du personnel infirmier un peu plus de 140 lits sur les 2000 disponibles en Belgique étaient fermés pendant la pandémie.

Ces développements inquiétants dans nos pays voisins soulèvent des questions quant à la situation au Grand-Duché.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé et à Monsieur le Ministre de la Sécurité sociale :

  • Madame et Monsieur les Ministres, peuvent-ils nous donner plus d’informations, sur le nombre d’infirmiers qui ont démissionné ou pris récemment la pension anticipée?
  • Quels sont les taux d’absentéisme dans les hôpitaux indigènes ?
  • Madame la Ministre, ne juge-t-elle pas utile de réactiver la réserve sanitaire ?
  • De quelle manière peut-on davantage sensibiliser le personnel soignant pour faire face à la crise sanitaire ? »

Réponse

1.  Madame et Monsieur les Ministres, peuvent-ils nous donner plus d’informations, sur le nombre d’infirmiers qui ont démissionné ou pris récemment la pension anticipée ?

En 2019, le pourcentage des sorties du marché du travail parmi le personnel soignant des hôpitaux s’élevait à 5,3%. Ce taux n’a guère évolué en 2020 (5,6%), ni en 2021 (5,1%). De même, les parts du personnel soignant parti en pension anticipée (2019 : 0,6%, 2020 : 0,8%) et du personnel soignant démissionnaire du secteur hospitalier (2019 : 2,1%, 2020 : 2,1%) sont restées stables (Tableau no 1).

Tableau n°1 : Personnel soignant dans les hôpitaux

 201920202021(*)
Personnel soignant dans les hôpitaux4 4824 4864 347
    
Sorties du marché de travail237251221
 5,3%5,6%5,1%
    
dont pensions anticipées2735n.a.
 0,6%0,8%n.a.
    
dont démissions9294n.a.
 2,1%2,1%n.a.

(*) premier semestre 2021

2.  Quels sont les taux d’absentéisme dans les hôpitaux indigènes?

En 2020, le personnel soignant occupé dans les hôpitaux luxembourgeois a affiché un taux d’absentéisme global (qui intègre les absences pour cause de maladie, raisons familiales, accident, accueil, accompagnement, maternité et dispenses pour femmes enceintes) de 8,5%, contre 6,9% l’année précédente (+24,1%). En comparaison, le taux d’absentéisme global de l’ensemble des salariés du secteur privé s’est établi à 7,0% en 2020, contre 5,0% en 2019 (+39,6%).

3.  Madame la Ministre, ne juge-t-elle pas utile de réactiver la réserve sanitaire ?

La réserve sanitaire est toujours opérationnelle et n’a jamais été désactivée.

4.  De quelle manière peut-on davantage sensibiliser le personnel soignant pour faire face à la crise sanitaire ?

Les directions hospitalières surveillent étroitement l’évolution de l’absentéisme du personnel et adaptent l’organisation interne en fonction des besoins. En fonction de ceux-ci, elles peuvent recourir à une adaptation de la durée de travail en temps partiel et aux disponibilités des ressources issues de la réserve sanitaire.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Pourquoi le rappel d’appareils respiratoires a-t-il été annoncé si tard ?

En juillet 2021, une entreprise a rappelé ses appareils respiratoires médicaux dans le monde entier. Ce rappel n’a toutefois été annoncé que fin octobre au Luxembourg. Le député du DP Gusty Graas a demandé à la ministre de la Santé qui est responsable de la communication avec les personnes concernées dans une telle situation, pourquoi l’information n’a pas été communiquée à temps et si les procédures devraient éventuellement être adaptées.

lire plus...

Des mesures supplémentaires sont-elles prises pour faire face aux nombreux cas de bronchiolite ?

Le nombre élevé de bronchiolites entraîne une surcharge des services de pédiatrie. En France, le “plan blanc” a été annoncé au niveau national, un plan sanitaire d’urgence et de crise visant à améliorer le fonctionnement des hôpitaux en cas d’épidémie.
Les députés du DP Carole Hartmann et Gilles Baum ont voulu savoir de la Ministre de la Santé si des mesures supplémentaires seront prises dans notre pays pour continuer à garantir les soins de santé à nos enfants et comment éviter à l’avenir une surcharge des services pédiatriques.

lire plus...

AMMD démissionne du Conseil de gérance de l’Agence eSanté

Les membres de l’AMMD ont démissionné du Conseil de gérance de l’Agence eSanté. Les députés du DP Carole Hartmann et Gusty Graas ont voulu savoir de la part des ministres responsables comment ils réagiraient à cette démission, quels effets cela aurait sur le fonctionnement du Conseil de gérance et si un dialogue avec l’AMMD sera recherché.

lire plus...