Extension du chômage partiel dans le secteur de la construction

En raison de la pénurie de matières premières et d'autres matériaux, le gouvernement a décidé de prolonger le chômage partiel dans le secteur de la construction jusqu'en juin. Dans ce contexte, les députés du Parti démocratique André Bauler et Carole Hartmann ont demandé aux ministres responsables, entre autres, combien d'entreprises sont concernées par cette mesure et quelles conditions doivent être remplies pour pouvoir demander le chômage partiel.

« Il nous revient que le gouvernement a décidé d’octoyer le financement du chômage partiel à certaines entreprises du secteur de la construction en raison de la pénurie de matières premières et de matériaux. Voilà pourquoi nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire et à Monsieur le Ministre de l’Économie :

  • Quels sont les critères précis à respecter avant de se voire octroyer, dans ce scénario particulier, le bénéfice du chômage partiel?
  • Combien d’entreprises du secteur de la construction sont concernées ? Quel est le nombre de personnes qui se verront en situation de chômage partiel? 
  • Quels sont les matières premières et matériaux qui sont devenus plus rares? S’agit-il d’un phénomène plutôt passager ou faudra-t-il s’attendre à une pénurie persistante ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires