Protest at night, Demonstration, Manifestatioun

Grosses émeutes au Kazakhstan en janvier – et maintenant ?

Plus tôt cette année, il y a eu de grandes émeutes au Kazakhstan. Des manifestants ont été brutalisés et emprisonnés, beaucoup ont disparu. Une enquête indépendante n'avait initialement pas été approuvée par le président. Comment ça se passe sur place maintenant ? Nos députés Gilles Baum et Gusty Graas se sont renseignés.

« Suivant un doublement du prix du gaz naturel liquéfié, carburant le plus utilisé pour les voitures dans une grande partie du pays, des révoltes ont commencé en début janvier 2022 au Kazakhstan. Le pays étant riche en ressources naturelles, la colère initialement économique a fini par prendre une dimension politique dont les manifestations ont déclenché l’état d’urgence et causé la démission du gouvernement kazakh.

Déclarant les violences d’attaque terroriste, le président Tokaïev a demandé l’intervention de l’Organisation du traité de sécurité collective (« OTSC ») pour rétablir le contrôle sur place. À travers les médias internationaux, des rapports et des images d’émeutes brutales ont surgis. Les articles ainsi que des rapports d’organisations non-gouvernementales rapportent de personnes brutalisées, disparues et de plus de 8000 personnes arrêtées ou enfermées par les autorités kazakhs. Plus de 225 personnes seraient mortes à la suite des troubles.

Le président kazakh aurait refusé jusqu’à récemment des enquêtes indépendantes sur les événements en janvier. Fin janvier, une commission d’enquête aurait été créée pour procéder à une évaluation et s’occuper des victimes.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes :

  • Monsieur le Ministre, comment évalue-t-il l’intervention de OTSC menée par la Fédération de Russie sur le territoire kazakh ? Peut-elle être considérée comme une tentative de la Russie à une extension de leur influence dans la région ?
  • Monsieur le Ministre, estime-t-il opportun que des gouvernements de pays membres de l’OSCE interviennent de manière tellement brutale envers une population dans le contexte de manifestations ?
  • Est-ce que les pays membres de l’OSCE auront accès aux rapports de la commission d’enquête établie pour évaluer les événements en janvier ?

Selon les conclusions que tirera la commission d’enquête à la fin de leur investigation, quelles pourront être des conséquences pour le gouvernement au Kazakhstan ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

De l’eau potable de la Moselle?

Des études sont actuellement menées pour éventuellement traiter l’eau de la Moselle à des fins de consommation humaine à l’avenir. Les députés du DP André Bauler et Gusty Graas ont demandé quand ces études seront terminées et quelle est la qualité de l’eau de la Moselle.

lire plus...

Extension de la peine de mort au Bélarus

Le 18 mars de cette année, le Bélarus a étendu par décret la possibilité d’être condamné à la peine de mort, de sorte que désormais non seulement les auteurs d’un acte terroriste mais aussi ceux qui auraient tenté un tel acte peuvent être punis de la peine de mort. L’opposition voit dans cette décision une tentative de réprimer la libre expression d’opinion et les opposants au gouvernement. Comment évaluer cette situation ? Notre député Gusty Graas s’est renseigné auprès du Ministère des Affaires étrangères.

lire plus...