How have passenger numbers in public transport evolved over the last year?

What effect does the current price increase have on the number of passengers on public transport? DP MPs André Bauler and Max Hahn asked the minister responsible for the matter.

« La montée tangible des prix de l’énergie depuis l’an dernier a amené certaines gens à profiter davantage des transports publics, devenus entre-temps gratuits, à l’exception de la classe 1 dans les trains.

La flambée récente des prix des carburants depuis l’éclatement de la guerre d’Ukraine semble avoir renforcé ce phénomène.

Voilà pourquoi nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics

  • Monsieur le Ministre peut-il retracer l’évolution du nombre total des usagers au sein des différents réseaux d’autobus du pays depuis mai 2021 ?
  • Monsieur le Ministre peut-il également informer sur l’évolution du nombre total des usagers dans les trains ?
  • Monsieur le Ministre pourrait-il informer, le cas échéant, sur d’éventuels problèmes de prise en charge aux heures de pointe en raison d’une utilisation renforcée des transports publics par la population résidente et frontalière ? »

Answer

Les honorables députés formulent des questions en relation avec l’augmentation importante des prix des carburants et l’impact éventuel sur l’utilisation des transports publics.

En ce qui concerne l’évolution du nombre total des usagers au sein des différents réseaux d’autobus du pays, je me permets de fournir les renseignements suivants. Le recensement des usagers dans les bus s’effectue grâce à l’installation de compteurs automatiques de voyageurs (CAV) qui enregistrent les entrées et les sorties aux différents arrêts de bus. Etant donné que les bus qui circulent sur le réseau RGTR et T.I.C.E ne sont pas encore tous équipés d’un CAV, (uniquement les bus mis en circulation après 2018 en sont systématiquement équipés,) je ne peux que donner une estimation concernant l’évolution du nombre des usagers pour les 2 réseaux.

L’évolution du nombre total estimé des usagers au sein du réseau TICE depuis mai 2021 se présente comme suit :

La fréquentation des lignes TICE et des courses scolaires varie en fonction des périodes de vacances scolaires.

Selon mes estimations, le nombre total des usagers au sein du réseau TICE au mois de mars 2022 est nettement supérieur à celui du mois d’octobre 2021 (+ 16,78%). Or, il est encore trop tôt pour affirmer que la hausse de la fréquentation de ce réseau est directement liée à la hausse des prix de l’énergie.

Le tableau ci-après indique l’évolution du nombre total estimé des usagers au sein du réseau RGTR depuis mai 2021 :

A part les courses de substitution, qui sont planifiées en fonction des perturbations/chantiers sur le réseau RGTR (représentant uniquement 3,3% des courses sur le réseau RGTR), je précise que la fréquentation des lignes RGTR et des courses scolaires varie également en fonction des périodes de vacances scolaires.

Selon mes estimations, le nombre total des usagers au sein du réseau RGTR au mois de mars 2022 est proche de celui du mois d’octobre 2021 (+ 1,12%), ce qui ne permet pas encore d’affirmer qu’il existe une corrélation entre la fréquentation du réseau RGTR et la hausse des prix de l’énergie.

L’évolution du nombre total des usagers dans les trains depuis mai 2021 se présente comme suit :

La diminution du nombre total des usagers des trains constatée pour les mois de juillet 2021, d’août 2021, de septembre 2021, de février 2022 et d’avril 2022 est due aux vacances scolaires, pendant lesquelles les services publics sont traditionnellement moins fréquentés.

Comme le nombre total des usagers des trains pour la période de janvier à avril 2022 n’a atteint que 79% du nombre total des usagers pour la même période en 2019, année pré-covid, je constate que les transports publics ne sont actuellement pas confrontés à des problèmes de prise en charge aux heures de pointe en raison d’une utilisation renforcée par la population résidente et frontalière.

En effet, parmi les 353 trains qui circulent chaque jour du lundi au vendredi aux heures de pointe matinales et du soir, l’occupation maximale en places assises est atteinte dans seulement 3 trains.

Would you like this parliamentary question to be translated into English?

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

More parliamentary questions

Strengthening the rights of pregnant self-employed workers

Pregnant employees can apply for dispensation from work before their maternity leave, for example if they are unable to work for health reasons. The self-employed do not have this option, which can have a negative impact on the recalculation of their maternity benefits.
DP MPs Carole Hartmann and Mandy Minella have asked the relevant ministers whether paid dispensation from work or an equivalent mechanism will be introduced for pregnant self-employed workers.

read more...

Is a pharmacy coming to Bettendorf?

In 2023, the then Minister of Health rejected the installation of a pharmacy in Bettendorf. As the population in the region around Bettendorf continues to grow, DP MP André Bauler has asked the new Minister of Health whether she would reconsider her predecessor’s decision. Has the Minister of Health possibly already been contacted by the municipality of Bettendorf and could other municipalities get a new pharmacy?

read more...

Introduction of skin cancer screening?

Since 2008, skin cancer screening has been available in Germany for all policyholders aged 35 and over. As a result, many cases of skin cancer are detected earlier.
DP MPs André Bauler and Gilles Baum wanted to know from the Minister for Health how skin cancer figures have developed here in the country since 2013, whether such screening would also be useful in Luxembourg and why only figures for melanoma (black skin cancer) are collected.

read more...
Kanner App Bildung

Reassignment of primary school teachers to their municipality

DP MPs Gilles Baum and Barbara Agostino raised questions to the Minister for Education concerning the reassignment of primary school teachers to their municipality. In particular, they wanted to know how many posts have been published on list 1bis over the last 5 years, what the approach is in terms of prioritizing candidates and, in general, whether the nominations for list 1 by local the authorities should still be the norm.

read more...