La vallée de la Moselle sera-t-elle inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO ?

L'association "Weltkulturerbe Moseltal" est sur le point de déposer une candidature pour l'inscription de la vallée de la Moselle au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les viticulteurs allemands ne sont cependant pas enthousiastes, car il est prévu qu'ils seront contraints de cultiver leurs vignobles en terrasses exclusivement selon la méthode traditionnelle dite "Einzelpfahlerziehung". Le membre du DP Gusty Grass a demandé au ministre en charge de la candidature à quel stade en était la candidature et si le ministre de la viticulture avait déjà contacté les viticulteurs luxembourgeois pour leur demander ce qu'ils pensaient de la nouvelle restriction.

« Le 19 mai 2014, l’association « Weltkulturerbe Moseltal e.V. » a été créée dans le but d’inscrire la Vallée de la Moselle au Patrimoine mondial de l’Unesco. Pour qu’une telle candidature soit retenue, le projet doit, entre autres, présenter un plan de conversation convainquant. Ainsi il a été proposé que certains vignobles en terrasses devront être cultivés exclusivement selon la procédure ancestrale dite « Einzelpfahlerziehung ». En effet, cette méthode, lors de laquelle les vignes sont dressées sur des piquets en bois individuels, est très intensive en main d’œuvre, mais peu rentable. 

Dans un article du 16 juin 2021 intitulé « Dicke Luft in der Kulturlansdschaft Mosel », le quotidien « Trierischer Volksfreund » rapporte que plusieurs viticulteurs de la Moselle allemande ne seraient pas d’accord avec l’obligation de cultiver leurs vignobles exclusivement selon cette méthode ancestrale.  D’après le même article, le temps presserait car le délai pour introduire la candidature viendrait à échéance fin du mois.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Culture et à Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural :

  • Madame la Ministre peut-elle m’informer de l’avancée de la candidature de la Vallée de la Moselle au Patrimoine mondial de l’Unesco ?
  • Est-ce que la partie luxembourgeoise de la Moselle fera intégralement partie du patrimoine ? Dans la négative, quels lieux culturels ou historiques et quels vignobles ont été désignés pour faire partie du patrimoine ?
  • Dans quelle mesure le ministère de la Culture est-il impliqué dans la procédure de candidature ?
  • Concernant l’obligation de cultiver les vignobles en terrasses exclusivement d’après la méthode appelée « Einzelpfahlerziehung », est-ce que des vignobles luxembourgeois seront concernés par cette contrainte ? Dans l’affirmative, des pourparlers ont-ils déjà eu lieu avec les propriétaires de ces vignobles ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

De nouvelles pharmacies pour le Nord ?

Une enquête du Conseil de la concurrence dans le secteur pharmaceutique révèle que le Luxembourg compte un nombre restreint de pharmacies par rapport à l’OCDE. Le Conseil propose donc la création de nouvelles pharmacies afin de combler les lacunes géographiques. Le député du DP André Bauler a demandé à la Ministre de la Santé si des réflexions sont déjà en cours pour créer de nouvelles pharmacies dans le nord du pays et quels sont les critères qui déterminent la création d’une nouvelle pharmacie.

lire plus...
Diabetes

Y a-t-il une pénurie du médicament Ozempic ?

Le médicament Ozempic est utilisé pour le traitement du diabète de type 2. Mais il aide également à perdre du poids et est de plus en plus acheté dans ce but. Comme on parle déjà d’une pénurie de ce médicament contre le diabète dans de nombreux pays, les députés du DP André Bauler et Gilles Baum ont demandé aux ministres compétents à quoi ce médicament est principalement utilisé dans notre pays, s’il pourrait y avoir également une pénurie ici et s’il faudrait recommander aux médecins et aux pharmaciens de ne délivrer de l’Ozempic que pour le diabète de type 2.

lire plus...