Quels travaux sont prévus pour l’internat du LTA et de l’EHTL?

Dans le budget d'Etat, 10 millions d'euros sont prévus pour des travaux à l'internat du LTA et de l'EHTL. Le député du DP André Bauler a voulu savoir en quoi consisteraient ces travaux, et quand ceux-ci pourraient être terminés.

« Parmi les projets inscrits dans la loi budgétaire figurent des travaux concernant l’internat du Lycée technique agricole et de l’École d’hôtellerie et de tourisme à Diekirch. Un coût prévisionnel de 10 millions d’euros est prévu à cet effet.

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Infrastructures :

  • Monsieur le Ministre pourrait-il informer, le cas échéant, sur les travaux à réaliser au profit de cet internat ?
  • Dans quel laps de temps ces travaux devraient-ils être mis en œuvre ?
  • Quelle est la capacité d’accueil de l’internat géré dans l’intérêt du Lycée technique agricole et de l’École d’hôtellerie et de tourisme à Diekirch ? Devrait-elle être révisée à la hausse dans un avenir proche ?
  • Quel(s) organe(s) est (sont) actuellement en charge de la gestion de cet internat ? »

Réponse

Question 1 : Monsieur le Ministre pourrait-il informer, le cas échéant, sur les travaux à réaliser au profit de cet internat ?

Le projet inscrit dans la loi budgétaire concerne la nouvelle construction d’une structure « Jugendwunnen » sur le site actuel de l’École d’Hôtellerie et de Tourisme du Luxembourg (EHTL). Les 60 chambres planifiées seront exclusivement destinées aux élèves de l’EHTL.

Question 2 : Dans quel laps de temps ces travaux devraient-ils être mis en œuvre ?

Le projet se trouve actuellement en phase d’étude de faisabilité. Le début des travaux est prévu pour 2025, l’achèvement pour fin 2027 / début 2028.

Question 3 : Quelle est la capacité d’accueil de l’internat géré dans l’intérêt du Lycée technique agricole et de l’École d’hôtellerie et de tourisme à Diekirch ? Devrait-elle être révisée à la hausse dans un avenir proche ?

La structure « Jugendwunnen » disposera de 60 lits et sera destinée à pallier les besoins en logement de l’EHTL. L’accueil des élèves du Lycée technique agricole continuera à être assuré par l’internat Jos Schmit à Diekirch respectivement par l’internat Sainte-Anne à Ettelbruck.

L’offre globale en hébergement dans la Nordstad se verra ainsi revue à la hausse par rapport à l’offre actuelle.

Question 4 : Quel(s) organe(s) est (sont) actuellement en charge de la gestion de cet internat ?

Comme les spécificités de fonctionnement de l’EHTL requièrent une flexibilité adaptée aux besoins de l’apprentissage des formations en hospitalité qui est différente des internats traditionnels, la gestion de la structure « Jugendwunnen » sera assurée par l’EHTL elle-même.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Renforcer les droits des indépendantes enceintes

Les salariées enceintes peuvent demander une dispense de travail avant leur congé de maternité, par exemple si elles sont incapables de travailler pour des raisons de santé. Les indépendantes n’ont pas cette possibilité, ce qui peut avoir un impact négatif sur le recalcul de leur indemnité pécuniaire de maternité.
Les députées du DP Carole Hartmann et Mandy Minella ont demandé aux ministres compétents si une dispense de travail rémunérée ou un mécanisme équivalent serait introduit pour les indépendantes enceintes.

lire plus...

Une pharmacie va-t-elle s’installer à Bettendorf ?

En 2023, la Ministre de la Santé de l’époque avait refusé d’installer une pharmacie à Bettendorf. Comme la population de la région de Bettendorf ne cesse de croître, le député du DP André Bauler a demandé à la nouvelle Ministre de la Santé si elle reconsidérerait la décision de son prédécesseur. La Ministre de la Santé a-t-elle peut-être déjà été contactée par la commune de Bettendorf et d’autres communes pourraient-elles recevoir une nouvelle pharmacie?

lire plus...

Introduction d’un dépistage du cancer de la peau ?

Depuis 2008, il existe en Allemagne un dépistage du cancer de la peau pour tous les assurés âgés de 35 ans et plus. De nombreux cas de cancer de la peau sont ainsi détectés plus tôt.
Les députés du DP André Bauler et Gilles Baum ont voulu savoir de la Ministre de la Santé comment les chiffres du cancer de la peau ont évolué ici dans le pays depuis 2013, si un tel dépistage serait également utile au Luxembourg et pourquoi seuls les chiffres du mélanome (cancer noir de la peau) sont collectés.

lire plus...