Max Hahn

Relever ensemble les défis

Ce mercredi matin, le budget de l’Etat pour l’année à venir sera présenté au Parlement. Il s’agit sans aucun doute d’un budget spécial. Un budget marqué par les nombreuses crises que nous traversons actuellement. Un budget qui est également marqué par les nombreux défis auxquels nous sommes confrontés en tant que société.

Il est donc particulièrement important pour moi, en tant que rapporteur du budget, que nous, en tant que pays, ne nous éloignions pas davantage les uns des autres et que les clivages dans notre société ne se creusent pas davantage. Nous devons faire en sorte que la solidarité ne soit pas qu’un vain mot, mais que la coexistence au Luxembourg soit renforcée. Nous devons assurer la paix sociale et la cohésion sociale et faire en sorte que non seulement les gens puissent bien vivre dans ce pays, mais aussi que nous vivions mieux ensemble.

Nous ne pouvons relever les nombreux défis qu’ensemble.

Je voudrais donc consacrer mon rapport du budget précisément à ce sujet : mieux vivre ensemble.

Mais qu’est ce que ca signifie exactement ?

La pandémie, qui n’est pas encore tout à fait terminée, a laissé des traces. De nombreux ménages et entreprises ressentent les dommages économiques, mais la santé mentale de nombreuses personnes a également souffert. Beaucoup de gens se sont retirés et se sont isolés.

Maintenant, nous avons la guerre en Ukraine, une crise énergétique et des prix qui nous échappent. Qu’il s’agisse d’énergie, des coûts des matériaux ou même de la nourriture. Sans oublier les problèmes liés au logement et au changements climatique.

Il faut éviter que toutes ces crises ne se transforment en crise sociale.

« Mieux vivre ensemble » signifie donc une coexistence plus solidaire, socialement juste, engagée et inclusive. Cela signifie que chacun, qu’il soit jeune ou vieux, homme ou femme, luxembourgeois ou non luxembourgeois, avec ou sans handicap, doit avoir sa place dans notre société et pouvoir participer à la vie sociale.

En outre, il est important de renforcer davantage le travail bénévole. Après tout, c’est l’engagement de nombreuses personnes qui fait vivre nos villes, nos clubs et notre cohésion sociale.

« Mieux vivre ensemble » signifie également rendre notre société plus durable. Nous devons rendre nos villages et nos villes plus résilients et saisir l’opportunité d’améliorer la qualité de vie. Des cycles locaux, plus verts, un environnement propre et sain sont les maîtres mots dans ce contexte.

En même temps, personne ne doit être laissé pour compte dans la transition énergétique, nous devons emmener tout le monde avec nous. Il faut éviter que la question climatique ne devienne une question sociale.

Finalement « mieux vivre ensemble », c’est aussi avoir de meilleures perspectives d’avenir.

Au Luxembourg, nous avons besoin d’une économie qui fonctionne, qui soit tournée vers l’avenir et qui offre de bons emplois. Nous avons besoin d’entreprises innovantes qui génèrent une croissance qualitative. Nous devons préparer notre pays pour l’avenir et offrir aux jeunes et aux moins jeunes une perspective pour qu’ils puissent vivre leur vie dans la liberté et la prospérité.

Nous ne pouvons y parvenir qu’ensemble. C’est plus important que jamais. Juste maintenant!

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus d'actualités

Guy Arendt

Une numérisation pour tous

Dans la Tribune Libre du DP, notre député Guy Arendt s’est exprimé cette semaine sur l’importance de l’inclusion numérique au Luxembourg. Cela signifie les efforts qui sont déployés dans ce pays pour que tout le monde puisse entrer dans la nouvelle ère numérique.

lire plus...