Should heart attacks in women be made more of an issue?

The symptoms of a heart attack can be different in women and men. As female symptoms are often less well known, it can take longer for women to be diagnosed, increasing the risk to life. DP MPs Carole Hartmann and Gusty Graas asked the responsible ministers whether the population should be made more aware of this issue and whether first aid courses could be improved on this point.

Question

« En 2020, les maladies cardio-vasculaires étaient la première cause de mortalité chez les femmes au Luxembourg. 24,1% des décès féminins ont pu être attribués aux maladies cardio-vasculaires.

Selon la OMS, des données indiquent que les femmes ont tendance à être diagnostiquées et soignées plus tardivement que les hommes, et de manière moins active. Cela s’explique notamment par une manifestation différente des symptômes.

Les femmes présentent des symptômes tels que l’essoufflement, la nausée, la douleur dans le dos, le cou, la mâchoire ou la gorge. La douleur dans la poitrine est également ressentie de manière différente par les femmes. Elles la décrivent comme une pression ou une sensation de tiraillement, et non pas nécessairement comme la douleur typique « poignardante ».

À ce sujet, nous aimerions poser quelques questions à Madame la Ministre de la Santé et à Madame la Ministre de l’Intérieur :

  • Madame la Ministre de la Santé, dispose-t-elle de chiffres sur la durée du diagnostic d’un infarctus du myocarde chez les femmes et les hommes au Luxembourg ?
  • Mesdames les Ministres, ne serait-il pas opportun d’informer la population sur les différences symptomatiques entre les sexes en cas d’infarctus du myocarde ?
  • Madame la Ministre de l’Intérieur, peut-elle nous informer sur le contenu des cours de premiers secours ? Les différences de symptômes entre les sexes y sont-elles traitées ?

La poitrine féminine représente pour beaucoup de personnes une barrière intime qui peut les empêcher d’entreprendre les tentatives de réanimation nécessaires chez les femmes. D’autant plus que les soutiens-gorge devraient également être dégrafés, car d’une part ils compriment la poitrine et d’autre part ils peuvent devenir un danger potentiel lors des tentatives de réanimation avec un défibrillateur automatique externe en raison de leurs composants métalliques. Une infirmière néerlandaise a donc développé un mannequin de réanimation avec des caractéristiques féminines afin de surmonter les barrières intimes lors de la réanimation des femmes.

  • De tels mannequins de réanimation aux caractéristiques féminines sont-ils utilisés dans les cours de premiers secours au Luxembourg ? Dans la négative, ne serait-il pas judicieux d’utiliser de tels mannequins à l’avenir ?»

Would you like this parliamentary question to be translated into English?

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

More parliamentary questions

New pharmacies for the North?

An investigation by the Competition Council into the pharmaceutical sector shows that Luxembourg has a low number of pharmacies compared to the OECD. The Council is therefore proposing the creation of new pharmacies to fill the geographical gaps. DP MP André Bauler asked the Minister of Health whether there are already considerations to create new pharmacies in the north of the country and which criteria are decisive for the creation of new pharmacies.

read more...
Prisong Mauer Iwwerwaachung

Why are prisoners of the Uerschterhaff not allowed to work?

In contrast to the sentenced prisoners in Schrassig, prisoners of the Uerschterhaff are not allowed to work. This is despite the fact that pre-trial detention can last anywhere from a few days to a few years. Why is there a difference in treatment, and will anything change in this regard? Our MP Pim Knaff asked the responsible ministry for more information.

read more...