Guy Arendt

Une numérisation pour tous

Vous avez très probablement été réveillé ce matin par l’alarme de votre téléphone portable…

Alors il se peut que votre machine à café programmée ait préparé votre café à la minute…

Pendant le café, vous avez été nombreux à lire les nouvelles sur la tablette électronique…

Et si vous aviez rendez-vous à une adresse inconnue, oui, vous avez probablement inscrit votre destination dans le GPS de la voiture.

Ce ne sont là que quelques exemples pour montrer le rôle que joue la numérisation dans nos vies. Les dernières années Covid en particulier nous ont montré à quel point ce développement est important. Je dis juste le mot clé télétravail.

Au sein du DP, nous voyons la numérisation comme une opportunité pour le Luxembourg et ses citoyens.

La transition numérique est une opportunité passionnante que nous devons prendre au sérieux. C’est pourquoi nous saluons également le plan d’action national du gouvernement pour l’inclusion numérique.

Ce plan comprend, entre autres, des mesures concrètes pour prévenir une fracture numérique dans notre société. Cela signifie que tout le monde devrait pouvoir bénéficier de la numérisation et pas seulement une minorité.

Nous sommes conscients que certaines personnes ne sont pas encore en mesure de relever les défis des appareils technologiques actuels. En ce sens, nous soutenons tous les efforts qui vont vers la formation. Même pour les personnes âgées qui n’ont pas grandi avec la numérisation. Ils ont besoin de la motivation nécessaire et aussi du savoir-faire pour utiliser les outils. Tout comme les personnes handicapées.

Je me souviens de l’initiative de guichet.lu, qui propose des cartes en langage dit facile. Pour le DP, il est clair que les projets d’inclusion sociale sont nécessaires pour garantir aux personnes défavorisées l’accès aux activités publiques, sociales et économiques. Pour nous, c’est une question de volonté politique et de responsabilité morale.

L’agence pour l’emploi propose également des cours pour les personnes à la recherche d’un emploi et qui n’ont pas encore les compétences nécessaires dans le domaine. Une autre initiative est proposée par le Digital Learning Hub à Belval dans le domaine de la formation professionnelle continue.

Car il ne faut pas se voiler la face. Le train numérique roule irrévocablement, et nous ne pouvons pas nous permettre de manquer ce train.

Bien sûr, cela s’applique également à la numérisation dans les administrations publiques, où le Luxembourg – par rapport à ses voisins – se porte bien, mais il reste encore beaucoup à faire. Je pense au partage des données entre les administrations, qui peut encore être amélioré pour assurer une gestion plus efficace. Cela contribue également à une meilleure administration et à l’attractivité de notre pays.

Cependant, je n’oublie pas le rôle qu’une bonne connexion sécurisée et généralisée joue ici. Nous devons redoubler d’efforts pour garantir que chaque foyer, où qu’il se trouve dans le pays, soit correctement connecté. C’est important pour l’inclusion des citoyens, mais aussi pour notre économie et pour notre secteur de la santé, pour ne citer que ces exemples.

Le DP est pour un accès égal au monde numérique pour tous les citoyens du pays. Pour nous, c’est un droit fondamental et un principe d’égalité entre les citoyens.

C’est à la politique d’offrir aux gens un accès facile et sûr à ce monde et de prêter main-forte à ceux qui ont encore besoin d’aide sur cette voie.

L’inclusion numérique est l’un des principaux piliers du développement futur de notre société. Et le DP soutiendra toutes les initiatives qui vont dans ce sens.

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus d'actualités

Pour une place financière innovante et durable

Dans une « Tribune Libre » diffusée cette semaine à la radio, l’expert financier et conseiller municipal de Schifflange, Jeffrey Drui, s’est exprimé sur les conditions permettant à notre place financière de continuer à jouer son rôle central dans l’économie luxembourgeoise.

lire plus...