Une répétition du « Vëlosummer » cette année?

Après le succès de l'année passée, le député du DP Max Hahn a voulu savoir des ministres compétents, si des détails étaient déjà connus sur l'édition de cette année.

« Fir déi héich Nofro un doucer Mobilitéit z’ënnerstëtzen, déi duerch d’Pandemie opkomm ass, gouf d’lescht Joer wärend de Summerméint de sougenannte « Vëlosummer » organiséiert, deen och e grousse Succès hat, quitt dass schlussendlech manner Gemenge matgemaach hunn, wéi geplangt.

An deem Kader wollt ech dem Här Minister fir Mobilitéit an ëffentlech Aarbechten an dem Här Minister fir Tourismus folgend Froe stellen:

– Ass virgesinn d’Initiativ « Vëlosummer » dëst Joer ze widderhuelen ?

– Sinn d’Ministere schonn a Gespréicher mat de Gemengen am Land fir dëst Joer nach méi eng flott Offer de Vëlosfuerer kënnen ze presentéieren ?

– Kënnen d’Häre Ministeren eventuell schonn éischt Detailer vum Vëlosummer 2021 nennen ? Wann net, fir wéini kéint de Projet dem Public virgestallt ginn ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

La vallée de la Moselle sera-t-elle inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO ?

L’association « Weltkulturerbe Moseltal » est sur le point de déposer une candidature pour l’inscription de la vallée de la Moselle au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les viticulteurs allemands ne sont cependant pas enthousiastes, car il est prévu qu’ils seront contraints de cultiver leurs vignobles en terrasses exclusivement selon la méthode traditionnelle dite « Einzelpfahlerziehung ». Le membre du DP Gusty Grass a demandé au ministre en charge de la candidature à quel stade en était la candidature et si le ministre de la viticulture avait déjà contacté les viticulteurs luxembourgeois pour leur demander ce qu’ils pensaient de la nouvelle restriction.

lire plus...
Covid Test

Utilisation des tests sérologiques au Luxembourg

Des tests sérologiques permettent de déterminer si une personne a été infectée par le virus Sars-CoV-2 dans le passé et si elle a formé des anticorps contre cette infection. Cependant, un test sérologique négatif, quelques mois après un test PCR positif, soulève la question si le test PCR était faussement positif. Sur cette question, le député du DP Gusty Graas a voulu savoir de la part de la ministre de la Santé, entre autres, combien de tests sérologiques ont déjà été effectués et s’il existe des informations sur les tests PCR faussement positifs.

lire plus...