Upassung vun de Quarantänregelen an der Schwäiz

D'Schwäiz huet eng Upassung vun de Quarantänregelen ugekënnegt. Am Fall vum Kontakt mat engem bestätegte Fall vu Covid-19, musse komplett geimpft Persoune wärend enger Period vu sechs Méint net a Quarantän goen, ugefaange 14 Deeg no der Administratioun vun der zweeter Impfdosis.

Fro

Den DP-Deputéierte Gusty Graas huet d’Gesondheetsministesch gefrot, ob esou eng Upassung vun de Quarantänregelen och zu Lëtzebuerg denkbar wier an ob esou eng Upassung net zu enger Form vun Diskriminéierung féiere kéint.

« Sur la base de données scientifiques, le président de la Commission fédérale pour les questions de vaccination en Suisse a annoncé une adaptation de la réglementation de la quarantaine. En cas de contact avec un cas confirmé de Covid-19, les personnes entièrement vaccinées avec des vaccins à ARNm seront exemptées, pour une période de six mois, de quarantaine à partir de 14 jours après l’administration de la deuxième dose de vaccin. Cette disposition ne s’applique pas aux personnes qui reviennent de vacances d’un pays à risque.

À ce sujet, j’aimerai poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé :

  • Madame la Ministre a-t-elle de nouvelles connaissances sur  l’infectiosité des personnes vaccinées ?
  • Madame la Ministre, est-elle au courant de cet ajustement du régime de quarantaine en Suisse ?
  • Madame la Ministre, envisage-t-elle d’adapter le régime de quarantaine des personnes vaccinées au Luxembourg à partir du moment où tous les résidents auront eu l’occasion de se faire vacciner ?
  • Un tel ajustement ne pourrait-il pas entraîner une forme de double discrimination entre, d’une part, les personnes vaccinées et non-vaccinées et d’autre part entre les personnes vaccinées avec des vaccins à ARNm et les personnes vaccinées avec d’autres vaccins ?»

Äntwert

Plusieurs publications scientifiques récentes montrent effectivement que la transmission du virus SARS-CoV- 2 est fortement réduite après une vaccination complète. Certaines populations, d’ailleurs les plus vulnérables comme les personnes âgées, semblent cependant répondre moins efficacement au vaccin et donc développer une moindre protection. S’il est donc logique d’envisager une adaptation du régime de quarantaine, il convient cependant de rester prudent dans cette démarche tant que le taux de vaccination complète de la population reste faible (un peu plus de 113.000 personnes vaccinées complètement en date du 27 mai 2021, soit environ 18% de la population). Dans cette situation, le virus peut encore facilement trouver un hôte susceptible ä l’infection et entretenir ainsi des chaines de transmission, et donc potentiellement toucher des personnes non-protégées ou moins bien protégées (p.ex. personnes âgées).

Il convient certainement d’adapter le régime de quarantaine dès qu’une proportion importante de la population a eu l’occasion d’être vaccinée.

Une telle démarche ne présente pas de discrimination, ä partir du moment où toute personne a eu la possibilité de se faire vacciner. Le fait de ne pas avoir accepté l’invitation ä la vaccination relève dès lors d’un choix délibéré de la personne, et il est normal qu’elle en assume les conséquences éventuelles.

Le fait que la Suisse indique que la suppression de quarantaine se fait après vaccination complète par vaccin mRNA, est principalement dû ä la non-commercialisation du vaccin vectoriel Vaxzevria d’AstraZeneca dans ce pays, et secondairement au fait que les premières données sur la réduction de transmission provenaient d’Israël, également un pays qui a préférentiellement vacciné avec des vaccins mRNA. Il existe cependant également des données sur la réduction de transmission du virus après vaccination par Vaxzevria, notamment au Royaume-Uni. Donc, une suppression de quarantaine pourrait également s’appliquer en cas de vaccination avec ce vaccin.

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Blo Luucht

Genuch Personal fir d’Ambulanzen zu Ettelbréck?

D’DP-Deputéiert André Bauler a Max Hahn goufen dorops opmierksam gemaach, datt et zu Ettelbréck de Moment Schwieregkeete gëtt fir d’Ambulanze mat genuch Personal ze besëtzen. An dem Kontext, hunn béid Politiker ënnert anerem bei der Inneministesch nogefrot wéi et mat der Disponibilitéit vu Benevoller ausgesäit.

weiderliesen...

Wéi oft kënnt et bei Schéinheetsagrëff zu Lëtzebuerg zu onerwënschte Niewewierkungen?

Den Interêt un der Schéinheetsmedezin gëtt ëmmer méi grouss. Leider kënnt et awer och ëmmer nees vir, datt Agrëff vu Persounen ouni adequat Ausbildung virgeholl ginn. D’Konsequenz sinn reell Geforen fir d’Patienten. Den DP-Deputéierten Gusty Graas wollt vun den zoustännege Ministeren wëssen, ob et Zuelen zu de Schéinheetsagrëff zu Lëtzebuerg ginn a wéi oft Patienten wéinst onerwënschte Niewewierkungen hu misse behandelt ginn.

weiderliesen...

Wéi eng reell Gefor geet vun neien Zeckenaarten aus?

D’Zeckesaison fänkt nees un an nei Zeckenaarten fannen hire Wee op Lëtzebuerg. Den DP-Deputéierten Gusty Graas huet bei der Gesondheetsministesch nogefrot, wéi eng Krankheeten bis haut no Zeckebëss zu Lëtzebuerg nogewise goufen an ob net nees op méi visibel Manéier zum Sujet sensibiliséiert sollt ginn.

weiderliesen...