Wéi vill Grippeimpfstoff huet Lëtzebuerg fir déi nächst Grippesaison virbestallt ?

Am Hierscht a Wanter musse mir eis warscheinlech nees op eng méi schwéier Grippewell gefaasst maachen. D'Virbestellungen fir de Grippeimpfstoff hunn a verschidde Länner dann och missen bis Enn Mäerz agereecht ginn. Den DP-Deputéierten Gusty Graas wollt vun der Gesondheetsministesch wëssen, wéi vill Grippeimpfstoff Lëtzebuerg bestallt huet an ob et duergoe wäert fir alle vulnerabele Leit an dem Gesondheetspersonal d'Impfung ubidden ze kënnen.

Fro

« Actuellement l’hiver a commencé en Australie entraînant une nouvelle saison de la grippe. Et celle-ci semble être assez violente. Les chiffres augmentent rapidement, surtout dans l’est du pays, ce qui n’avait plus été le cas depuis des années.

Pour l’Europe, cela signifie qu’on doit également se préparer à une saison grippale sévère. Certains pays ont indiqué que les précommandes de vaccins devaient être passées avant la fin du mois de mars afin de s’assurer qu’une quantité suffisante de vaccins soit produite.

Cependant, fin mars, l’association fédérale des médecins conventionnés en Allemagne a par exemple signalé que les médecins allemands n’avaient pas commandé suffisamment de vaccins pour la prochaine saison. Des commandes supplémentaires ne pourraient toutefois pas être prises en compte, car le processus de fabrication est trop long. Il faut donc s’attendre à des pénuries.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé :

  • Quel est le besoin estimé en vaccins contre la grippe pour le Luxembourg ?
  • Combien de vaccins le Luxembourg a-t-il précommandé pour la prochaine saison grippale ?
  • La commande sera-t-elle suffisante pour vacciner toutes les personnes vulnérables et les professionnels de la santé ? »

Äntwert

Il convient tout d’abord de préciser à nouveau, comme lors de la question parlementaire n° 2989, que l’achat de vaccin contre la grippe est sujet au Luxembourg à un marché libre en fonction de l’offre et de la demande et que l’Etat n’y intervient qu’exceptionnellement, par exemple quand il s’attend à un réel risque de pénurie. Ceci a été le cas en 2020 (début de la pandémie COVID-19), où l’Etat avait acquis 20.000 doses supplémentaires aux commandes initiales des pharmaciens.

Pour l’hiver 2022/2023, les officines de pharmacie ont précommandé un total de 89.935 doses de vaccin contre la grippe. Ce chiffre est sensiblement équivalent aux commandes pour 2021/2022 à savoir 95.296 doses et 2020/2021 où le Luxembourg disposait de 102.000 doses (ceci inclut les doses acquises par l’Etat). Ni en 2020 ni en 2021 le Luxembourg n’a finalement subi une pénurie de vaccins et toute personne qui a souhaité se faire vacciner, a pu le faire.

Avant la pandémie, le nombre de doses commandées annuellement avoisinait généralement les 60.000 doses jusqu’en 2018, où les besoins avaient augmenté rapidement à 80.000 doses.

La Direction de la santé estime donc que les précommandes faites cette année devraient pouvoir satisfaire la demande. A noter que deux fournisseurs ont confirmé qu’ils disposent encore de réserves de vaccins qu’ils pourraient mettre à la disposition du Luxembourg, en cas de besoins supplémentaires. En général, il s’agit d’insister sur le fait que le taux de vaccination de la population la plus susceptible de faire des infections grippales graves, à savoir les personnes de 65 ans et au-delà n’est que de 40.4% au Luxembourg, légèrement au-dessus de l’Allemagne (38.8%), mais substantiellement plus bas qu’en Belgique (59.1%) et en France (59.9%) (données OECD, Health at a glance 2021, sur données 2019). La Direction de la santé prévoit donc une campagne d’information au début de l’automne afin de sensibiliser particulièrement cette catégorie de population à la nécessité d’une vaccination.

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Steigend Präisser an der Baubranche

Mat Bléck op déi steigend Energiepräisser am Hierscht a Wanter 2022/2023, wat fir Perspektiven an Erwaardunge ginn de Moment ronderëm d‘Baubranche entwéckelt? Eisen DP-Deputéierten André Bauler huet zu deem Sujet eng parlamentaresch Fro un den Här Wirtschaftsminister adresséiert.

weiderliesen...

Transportproblemer um Rhäin

Bis wéini riskéiere keng Schëffer méi op der Musel fueren ze kënnen a riskéieren mir mat den Transportproblemer um Rhäin Enkpäss oder souguer e Stop bei der Liwwerung vu Petrolsprodukter oder anere Wueren ze kréien ? Dës an nach weider Froen goufen vun eisem Deputéierten André Bauler un den Här Wirtschaftsminister an d‘Madamm Minister fir Ëmwelt, Klima an nohalteg Entwécklung gestallt.

weiderliesen...

Hunn d’Retarden bei der Präisfixéierung een Impakt op den Accès vun de Patienten zu neie Medikamenter?

Den DP-Deputéierten Gusty Graas, Carole Hartmann a Gilles Baum ass zu Ouere komm, datt am Ministère fir Sozialversécherung d’Prozedur fir d’Präisfixéierung vun neie Medikamenter geännert huet. Doduerch kann et zu Retarde kommen, bis een neit Medikament fir d’Patienten erhältlech gëtt.

Firwat gouf d’Prozedur geännert a wéi oft gouf den Delai vun 90 Deeg fir eng Präisfixéierung iwwerschratt?

weiderliesen...