Immobilie

What about price transparency in the real estate market?

At the moment it is common practice for most real estate constructors to show prices calculated on the basis of the reduced VAT rate of 3%. However, this poses a risk to consumers. In 2019, the Minister for Consumer Protection and the Minister for Housing announced that they would consider standardising the listed prices. DP MPs André Bauler and Max Hahn asked what conclusions had been drawn in this regard so far.

Fro

« Afin de stimuler la création de logements, l’État soumet les travaux de construction d’un logement au taux de TVA réduit de 3 %, à condition qu’il soit affecté à des fins d’habitation principale pendant un délai de 2 ans. À défaut de répondre à ces conditions, les investisseurs doivent payer le taux normal de la TVA sur l’achat de biens immobiliers qui s’élève à 17 %. En outre, certains cas de figure empêchent une application directe du taux de TVA réduit et impliquent dès lors une demande de remboursement de TVA. 

En observant les offres des sociétés de construction immobilière, on constate que la majorité des prix annoncés sont calculés à partir du taux de TVA réduit. Cette pratique d’affichage des prix constitue cependant un risque pour le consommateur dans le sens qu’il n’est informé que du plafond minimal des coûts de son investissement. 

Dans leur réponse à la question parlementaire n°1301 du 8 octobre 2019, Madame la Ministre de le Protection des consommateurs et Monsieur le Ministre du Logement ont annoncé qu’ils analyseraient la possibilité de standardiser les annonces de biens immobiliers afin de contribuer à une meilleure transparence des prix.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Protection des consommateurs :

  • Madame la Ministre a-t-elle abordé cette problématique lors de ses dernières entrevues avec la Chambre immobilière? Dans l’affirmative, quelles conclusions ont été retenues ?
  • Madame la Ministre peut-elle informer sur l’avancement de son idée de standardiser les annonces de biens immobiliers ? Est-ce qu’au cours de cette année de nouvelles mesures ont été décidées, voire seront encore mises en œuvre afin d’harmoniser l’affichage des prix immobiliers?
  • Madame la Ministre se propose-t-elle d’introduire, dans un avenir proche, une loi exigeant l’application du taux normal de TVA (17%) pour les prix affichés par les sociétés de construction immobilière? 
  • Quels autres moyens pourrait-elle envisager pour assurer la transparence des prix sur le marché immobilier? »

Äntfert

Les travaux pour faire avancer le dossier concernant une meilleure transparence des annonces immobilières sont actuellement en cours.

Concernant la question relative à l’indication du taux de TVA dans les publicités de vente de biens immobiliers, il y a lieu de distinguer selon la qualité de l’acheteur considéré.

Un acheteur qui souhaiterait faire l’acquisition d’un bien à des fins d’habitation, ne sera pas induit en erreur par l’indication du taux réduit de 3% dès lors qu’il lui est applicable. En revanche en cas d’acquisition par un acheteur expérimenté à des fins d’investissement, la qualité d’acheteur averti permet difficilement de conclure à un risque réel de confusion ou d’erreur quant au prix.

Je rejoins toutefois l’honorable député pour dire que cette situation mérite d’être clarifiée davantage. J’entends dès lors me concerter avec les autres départements compétents pour évaluer l’opportunité d’introduire d’une obligation visant à indiquer expressis verbis dans une annonce « taux de TVA réduit » dès lors qu’il est fait application du taux de 3 %.

Would you like this parliamentary question to be translated into English?

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

More parliamentary questions

Why did the respirator recall come to light so late?

In July 2021, a company recalled its medical respirators worldwide. However, this recall was only announced in Luxembourg at the end of October. DP MP Gusty Graas asked the Minister of Health who is responsible for communicating with those affected in such a situation, why the information was not announced in time and whether procedures might need to be adjusted.

read more...

Are additional measures being taken to cope with the many cases of bronchiolitis?

The high numbers of bronchiolitis are leading to an overload of pediatric units. In France, the “White Plan” has been announced at national level, a sanitary emergency and crisis plan to improve the functioning of hospitals in the event of an epidemic.
DP MPs Carole Hartmann and Gilles Baum wanted to know from the Minister of Health whether additional measures are being taken in our country to continue to guarantee health care for our children and how overloading of pediatric wards can be prevented in the future.

read more...

AMMD resigns from the board of the agency eSanté

The members of the AMMD have resigned from the board of the agency eSanté. DP MPs Carole Hartmann and Gusty Graas wanted to know from the responsible ministers how they react to this resignation, what effects this would have on the functioning of the board and whether dialogue with the AMMD was sought.

read more...