Baueren Ernte

Wie sehr hat die Ernte der Bauern in den letzten Wochen unter dem Wetter gelitten?

In Teilen Europas scheint die Getreide- und Kartoffelernte unter dem Regenwetter der letzten Wochen gelitten zu haben. Welche Informationen konnten die Dienststellen des Ministeriums bereits einholen und welche Konsequenzen ergeben sich für die zukünftigen Ernten? Unsere Abgeordneten André Bauler und Gusty Graas haben sich beim zuständigen Ministerium erkundigt.

« Dans certaines régions d’Europe, les récoltes de céréales et de pommes de terre semblent avoir souffert de la météo pluvieuse de ces dernières semaines.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural :

  • Les services du ministère ont-ils déjà pu obtenir des informations concernant les récoltes concernées ? Dans l’affirmative, quels sont les premiers constats en la matière ? Peut-on observer de nettes différences de qualité selon les cantons du pays ? Quelles sont les variétés de pommes de terre qui résistent le mieux aux aléas de la météo, notamment à une pluie longue et à la canicule? Que pourrait-on conclure d’ores et déjà pour la récolte de maïs de cette année ?
  • Est-il possible de quantifier l’impact des inondations de juillet sur les récoltes de céréales et de pommes de terre ? Combien d’exploitations agricoles ont déclaré avoir été confrontées à des dégâts majeurs ?»

Antwort

  • Les services du ministère ont-ils déjà pu obtenir des informations concernant les récoltes concernées ? Dans l’affirmative, quels sont les premiers constats en la matière ? Peut-on observer de nettes différences de qualité selon les cantons du pays ?

Il convient de signaler que le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural a organisé une conférence de presse le 13 septembre dernier, ensemble avec les coopératives agricoles, BAKO- Bauerekooperativ SC, LSG Coopérative des producteurs luxembourgeois de semences, De VERBAND Group et le Moulin de Kleinbettingen, pour faire le bilan de la récolte de céréales 2021. A noter par ailleurs que les membres de la Commission de l’agriculture de la Chambre des Députés y ont également été invités.

Pour résumer cette conférence de presse, on peut ainsi relever que les résultats des récoltes étaient assez variables, mais en général en dessous des valeurs moyennes des années précédentes, aussi bien pour ce qui concerne la qualité et les quantités. Pour le blé panifiable, on constate ainsi une perte de rendement d’environ 10%, avec une qualité satisfaisante. L’avoine et l’épeautre ont pu être récoltés dans la majorité des cas avec une bonne qualité malgré la météo pluvieuse pendant la récolte. Pour toutes les céréales on peut noter un poids hectolitre faible, et beaucoup de charges ont dû être séchées. Des différences de qualité selon les cantons du pays n’ont pas pu être observées.

La récolte des pommes de terre de consommation est en cours depuis fin août, celle des plants vient de commencer. Les cultures avaient été plantées tôt en de bonnes conditions, mais les gelées tardives et les températures fraîches du mois de mai ont retardé le développement d’environ un mois par rapport aux années précédentes. Les précipitations importantes ont favorisé une bonne tubérisation et une croissance rapide, mais le manque de soleil a retardé la production d’amidon, nécessaire d’une part pour une bonne conservation des tubercules, d’autre part pour la transformation en frites ou en chips. Tandis que les pucerons, vecteurs de virus, étaient peu présents, les maladies fongiques (p. ex. phytophtora) ou bactériennes (jambe noire) ont dû être surveillées de très près.

  • Quelles sont les variétés de pommes de terre qui résistent le mieux aux aléas de la météo, notamment à une pluie longue et à la canicule?

Il y a certes des variétés plus résistantes que d’autres aux maladies et aux aléas climatiques. Sélectionner et recommander ces variétés est l’objet d’essais variétaux conduits au Luxembourg par le Lycée technique agricole, l’Administration des services techniques de l’agriculture et l’Institut luxembourgeois pour l’agriculture biologique. Ainsi, concernant les pommes de terre, les variétés Belana et Corine résistent mieux aux conditions météorologiques humides, alors que les variétés Désirée, Red Scarlett, Spunta, Kennebec, Annabelle, Agria supportent mieux la canicule. Ces variétés sont d’ailleurs recommandées au Luxembourg par la Commission technique pour l’inscription des variétés d’espèces agricoles à la liste nationale recommandée.

  • Que pourrait-on conclure d’ores et déjà pour la récolte de maïs de cette année ?

La récolte du maïs est sur le point de commencer. Le manque de soleil et de température a retardé la maturité par rapport aux années précédentes. Les rendements s’annoncent excellents, mais il est encore trop tôt pour tirer une conclusion sur la qualité.

  • Est-il possible de quantifier l’impact des inondations de juillet sur les récoltes de céréales et de pommes de terre ?

Alors que 16 ha de céréales ont subi des dégâts, aucun ha de culture de pommes de terre n’a été touché par les inondations des 14 et 15 juillet.

  • Combien d’exploitations agricoles ont déclaré avoir été confrontées à des dégâts majeurs ?

Voir notre réponse à la question parlementaire n°4740.

Möchten Sie eine Übersetzung dieser parlamentarischen Anfrage auf Deutsch ?

Teilen:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Weitere parlamentarische Fragen

Fokus auf die Berufe der Immobilienbranche

Mit der wachsenden Nachfrage auf dem Wohnungsmarkt hat auch die Zahl der Immobilienagenturen in Luxemburg deutlich zugenommen. In diesem Zusammenhang hat unser Abgeordneter André Bauler die zuständigen Minister nach der durchschnittlichen Wertschöpfung der Immobilienbranche und der aktuellen Insolvenzrate gefragt.

weiterlesen...

Wurde das Vorkommen der marmorierten Baumwanze in Luxemburg bereits bestätigt?

Die marmorierte Baumwanze ist ein invasives Insekt, das in Asien beheimatet ist und Winzern, Obst- und Gemüseproduzenten viele Kopfschmerzen bereitet. Diese Wanzen können in Weinreben, Obst- oder Gemüsegärten in der Tat sehr schwere Schäden anrichten. Die DP-Abgeordnetet André Bauler und Gusty Graas fragten die betroffenen Minister, ob sich diese Insekten bereits in Luxemburg ausgebreitet hätten und ob bereits Schäden an Nutzpflanzen festgestellt worden seien.

weiterlesen...