Agriculteurs récoltes

Combien les récoltes des agriculteurs ont-elles souffertes dû à la météo des dernières semaines ?

Dans certaines régions de l’Europe, les récoltes de céréales et de pommes de terre semblent avoir souffert de la météo pluvieuse des dernières semaines. Quelles informations les services du ministère ont-ils déjà pu obtenir et quelles conséquences y aura-t-il pour les récoltes à venir. Nos députés André Bauler et Gusty Graas se sont renseignés auprès du Ministère responsable.

« Dans certaines régions d’Europe, les récoltes de céréales et de pommes de terre semblent avoir souffert de la météo pluvieuse de ces dernières semaines.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural :

  • Les services du ministère ont-ils déjà pu obtenir des informations concernant les récoltes concernées ? Dans l’affirmative, quels sont les premiers constats en la matière ? Peut-on observer de nettes différences de qualité selon les cantons du pays ? Quelles sont les variétés de pommes de terre qui résistent le mieux aux aléas de la météo, notamment à une pluie longue et à la canicule? Que pourrait-on conclure d’ores et déjà pour la récolte de maïs de cette année ?
  • Est-il possible de quantifier l’impact des inondations de juillet sur les récoltes de céréales et de pommes de terre ? Combien d’exploitations agricoles ont déclaré avoir été confrontées à des dégâts majeurs ?»

Réponse

  • Les services du ministère ont-ils déjà pu obtenir des informations concernant les récoltes concernées ? Dans l’affirmative, quels sont les premiers constats en la matière ? Peut-on observer de nettes différences de qualité selon les cantons du pays ?

Il convient de signaler que le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural a organisé une conférence de presse le 13 septembre dernier, ensemble avec les coopératives agricoles, BAKO- Bauerekooperativ SC, LSG Coopérative des producteurs luxembourgeois de semences, De VERBAND Group et le Moulin de Kleinbettingen, pour faire le bilan de la récolte de céréales 2021. A noter par ailleurs que les membres de la Commission de l’agriculture de la Chambre des Députés y ont également été invités.

Pour résumer cette conférence de presse, on peut ainsi relever que les résultats des récoltes étaient assez variables, mais en général en dessous des valeurs moyennes des années précédentes, aussi bien pour ce qui concerne la qualité et les quantités. Pour le blé panifiable, on constate ainsi une perte de rendement d’environ 10%, avec une qualité satisfaisante. L’avoine et l’épeautre ont pu être récoltés dans la majorité des cas avec une bonne qualité malgré la météo pluvieuse pendant la récolte. Pour toutes les céréales on peut noter un poids hectolitre faible, et beaucoup de charges ont dû être séchées. Des différences de qualité selon les cantons du pays n’ont pas pu être observées.

La récolte des pommes de terre de consommation est en cours depuis fin août, celle des plants vient de commencer. Les cultures avaient été plantées tôt en de bonnes conditions, mais les gelées tardives et les températures fraîches du mois de mai ont retardé le développement d’environ un mois par rapport aux années précédentes. Les précipitations importantes ont favorisé une bonne tubérisation et une croissance rapide, mais le manque de soleil a retardé la production d’amidon, nécessaire d’une part pour une bonne conservation des tubercules, d’autre part pour la transformation en frites ou en chips. Tandis que les pucerons, vecteurs de virus, étaient peu présents, les maladies fongiques (p. ex. phytophtora) ou bactériennes (jambe noire) ont dû être surveillées de très près.

  • Quelles sont les variétés de pommes de terre qui résistent le mieux aux aléas de la météo, notamment à une pluie longue et à la canicule?

Il y a certes des variétés plus résistantes que d’autres aux maladies et aux aléas climatiques. Sélectionner et recommander ces variétés est l’objet d’essais variétaux conduits au Luxembourg par le Lycée technique agricole, l’Administration des services techniques de l’agriculture et l’Institut luxembourgeois pour l’agriculture biologique. Ainsi, concernant les pommes de terre, les variétés Belana et Corine résistent mieux aux conditions météorologiques humides, alors que les variétés Désirée, Red Scarlett, Spunta, Kennebec, Annabelle, Agria supportent mieux la canicule. Ces variétés sont d’ailleurs recommandées au Luxembourg par la Commission technique pour l’inscription des variétés d’espèces agricoles à la liste nationale recommandée.

  • Que pourrait-on conclure d’ores et déjà pour la récolte de maïs de cette année ?

La récolte du maïs est sur le point de commencer. Le manque de soleil et de température a retardé la maturité par rapport aux années précédentes. Les rendements s’annoncent excellents, mais il est encore trop tôt pour tirer une conclusion sur la qualité.

  • Est-il possible de quantifier l’impact des inondations de juillet sur les récoltes de céréales et de pommes de terre ?

Alors que 16 ha de céréales ont subi des dégâts, aucun ha de culture de pommes de terre n’a été touché par les inondations des 14 et 15 juillet.

  • Combien d’exploitations agricoles ont déclaré avoir été confrontées à des dégâts majeurs ?

Voir notre réponse à la question parlementaire n°4740.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Renforcer les droits des indépendantes enceintes

Les salariées enceintes peuvent demander une dispense de travail avant leur congé de maternité, par exemple si elles sont incapables de travailler pour des raisons de santé. Les indépendantes n’ont pas cette possibilité, ce qui peut avoir un impact négatif sur le recalcul de leur indemnité pécuniaire de maternité.
Les députées du DP Carole Hartmann et Mandy Minella ont demandé aux ministres compétents si une dispense de travail rémunérée ou un mécanisme équivalent serait introduit pour les indépendantes enceintes.

lire plus...

Une pharmacie va-t-elle s’installer à Bettendorf ?

En 2023, la Ministre de la Santé de l’époque avait refusé d’installer une pharmacie à Bettendorf. Comme la population de la région de Bettendorf ne cesse de croître, le député du DP André Bauler a demandé à la nouvelle Ministre de la Santé si elle reconsidérerait la décision de son prédécesseur. La Ministre de la Santé a-t-elle peut-être déjà été contactée par la commune de Bettendorf et d’autres communes pourraient-elles recevoir une nouvelle pharmacie?

lire plus...

Introduction d’un dépistage du cancer de la peau ?

Depuis 2008, il existe en Allemagne un dépistage du cancer de la peau pour tous les assurés âgés de 35 ans et plus. De nombreux cas de cancer de la peau sont ainsi détectés plus tôt.
Les députés du DP André Bauler et Gilles Baum ont voulu savoir de la Ministre de la Santé comment les chiffres du cancer de la peau ont évolué ici dans le pays depuis 2013, si un tel dépistage serait également utile au Luxembourg et pourquoi seuls les chiffres du mélanome (cancer noir de la peau) sont collectés.

lire plus...
Kanner App Bildung

Réaffectation des enseignants de l’enseignement fondamental dans leur commune

Les députés du DP Gilles Baum et Barbara Agostino ont posé des questions au Ministre de l’Éducation national concernant la réaffectation des enseignants de l’enseignement fondamental dans leur commune. Ils voulaient notamment savoir combien de postes ont été publiés sur la liste 1bis ces 5 dernières années, quel est l’approche concernant la priorisation des candidats et, de manière générale, si la nomination pour la liste 1 par les communes est toujours de mise.

lire plus...