Canton de Wiltz : quelle stratégie pour la création d’emplois ?

Dans le cadre de la politique nationale de décentralisation, plusieurs nouvelles zones d'activités seront créées au Luxembourg. Le nord du pays offre également un grand potentiel pour le développement de nouveaux sites économiques. A ce propos, notre député André Bauler a voulu connaître les prochaines étapes vers la création d'une industrie locale diversifiée dans le canton de Wiltz.

« Depuis bien des années les acteurs politiques et économiques du canton de Wiltz s’efforcent de diversifier le tissu économique de cette région en se proposant d’y créer de nouveaux emplois, notamment dans le secteur des services et de l’artisanat. La revalorisation des friches industrielles à Wiltz est certes un projet porteur d’avenir pour le canton.

L’Etat s’y propose en effet de construire quelque 870 logements pour environ 2000 habitants sur la période 2023-2038. Il faut cependant se poser la question si ces nouveaux habitants, en particulier les jeunes, se verront obligés, dans leur majorité, de faire la navette entre Wiltz et l’un ou l’autre centre d’activités du pays ou bien s’ils verront également des perspectives d’emplois réalistes dans leur région d’habitation.

En fait, afin de réduire entre autres les embouteillages aux heures de pointe le gouvernement a précisé dans l’accord de coalition 2018-2023 qu’ « une politique de décentralisation économique sera mise en œuvre dans le cadre de la politique de l’aménagement du territoire avec comme objectif de créer davantage d’emplois décentralisés et de promouvoir la création de structures « Open Office » afin de limiter les mouvements pendulaires entre la capitale et sa périphérie. »

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Economie:

  • Monsieur le Ministre peut-il retracer l’évolution des activités économiques dans le canton de Wiltz depuis 2011 en ventilant notamment par type d’entreprise et par branche économique ? Est-il également possible de retracer l’évolution démographique du canton de Wiltz et celle de l’emploi dans les différentes branches de l’économie locale ?
  • Quelle stratégie actuelle le gouvernement déploie-t-il en vue de soutenir le développement économique du canton et d’accroître l’attractivité de celui-ci sur le plan infrastructurel ?
  • Monsieur le Ministre peut-il fournir des informations sur des investisseurs potentiels qui lui auraient signalé de vouloir s’installer dans des zones d’activités situées dans le canton de Wiltz dans un avenir proche? Dans l’affirmative, de quelles entreprises s’agirait-il ?
  • Monsieur le Ministre est-il d’avis que les seules activités de l’économie circulaire soient en mesure de diversifier suffisamment le tissu économique du canton ? Autrement dit, n’est-il pas indispensable d’y développer davantage des activités industrielles de haute technologie réalisant des produits innovateurs de valeur ajoutée élevée et d’y offrir également un environnement intéressant pour les prestataires de services ? »

Réponse

Avec une croissance démographique d’environ 30% entre 2011 et 2021, le canton de Wiltz se situe au-dessus de la moyenne nationale. Le nombre d’emplois a également augmenté dans cette région du Nord. Selon le ministre de l’Économie, 13 entreprises locales auraient bénéficié d’aides publiques pour des projets de recherche, de développement et d’innovation au cours des dix dernières années. Dans un avenir proche, le canton de Wiltz devrait obtenir de nouveaux terrains pour développer ses activités économiques. 6,5 hectares seraient mis à disposition du syndicat Z.A.R.W et 20 hectares supplémentaires seraient prévus dans le plan sectoriel. La commune de Wiltz et ses environs devraient continuer à se positionner comme des lieux propices aux activités de l’économie circulaire, sans pour autant négliger le potentiel d’autres industries tel que les technologies modernes.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Comment le service aux patients peut-il être amélioré à l’avenir pour les mammographies ?

La Commission européenne a émis une recommandation pour faire la mammographie pour les femmes âgées de 45 à 74 ans. Actuellement, au Luxembourg, le dépistage obligatoire n’est pratiqué que pour les femmes de plus de 50 ans. Il faut souvent trop de temps pour obtenir un rendez-vous pour un check-up. Notre députée Carole Hartmann a demandé au Ministère de la Santé si cela va changer à l’avenir.

lire plus...

Poutine utilisera-t-il les référendums pour recourir à des armes plus puissantes ?

Dans son allocution télévisée, le président russe a désigné l’intégrité territoriale de la Russie comme la priorité absolue. Et si les référendums dans la région de Donestk étaient en faveur de la Fédération de Russie ? Poutine verra-t-il cela comme une incitation à utiliser des armes plus tranchantes ? Notre député Gusty Graas a vérifié auprès du Ministère des Affaires étrangères et européennes.

lire plus...

Quand y aura-t-il une solution digitale uniforme pour le système de santé publique au Luxembourg ?

Avec l’application santé, le Réseau Santé Numérique en collaboration avec l’AMMD a développé une application qui permettrait au patient d’effectuer numériquement toutes ses démarches médicales. Malgré un accord politique, cette application ne serait-elle utilisée que de manière conditionnelle et limitée ? Pourquoi l’application n’est-elle pas utilisée et quand y aura-t-il des solutions uniformes dans ce fichier ? Nos adjoints Carole Hartmann, Gilles Baum et Gusty Graas se sont inscrits.

lire plus...

Retards dans les tests de dépistage de la tuberculose pour les réfugiés ukrainiens

Les personnes ayant fui l’Ukraine et souhaitant travailler ou aller à l’école au Luxembourg, doivent au préalable se soumettre à une visite médicale et à un test de tuberculose pour compléter leur dossier. En raison de retards dans les rendez-vous, bon nombre de ces personnes sont actuellement bloquées dans le processus. Quand ces personnes sont-elles autorisées à commencer à chercher un emploi et ces enfants n’ont-ils pas le droit d’aller à l’école ? Notre députée Carole Hartmann a interpellé les ministères compétents.

lire plus...