Comment avance le projet d’un nouveau commissariat à Wiltz?

Depuis une dizaine d'années, un nouveau commissariat de police devrait être construit à Wiltz. Le député du DP André Bauler a voulu savoir quel était l'état d'avancement de ce projet.

« Depuis une dizaine d’années l‘État est en train de planifier la construction d‘un nouveau commissariat de police sur le territoire de la ville de Wiltz.

Dans ce contexte j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics et à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure :

  • Le Gouvernement a-t-il déjà retenu un site définitif en vue de la construction de nouveaux bâtiments au service de la police wiltzoise ? Le terrain en question a-t-il pu être acquis entre-temps ?
  • Dans l’affirmative quelle sera l’envergure de ce projet en termes de coûts et de capacité d’accueil ? Combien de personnes travailleront plus tard sur le site choisi ? »

Réponse

Question 1 : Le Gouvernement a-t-il déjà retenu un site définitif en vue de la construction de nouveaux bâtiments au service de la police wiltzoise ? Le terrain en question a-t-il pu être acquis entre-temps ?

Le Gouvernement a pris la décision d’implanter le nouveau commissariat de Police (C3R) à trois roulements sur le site actuel de la Police sis avenue Nicolas Kreins. Après démolition des bâtisses actuelles, un bâtiment administratif hébergeant aussi bien la Police Grand-Ducale que divers services du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse y sera construit.

Question 2 : Dans l’affirmative quelle sera l’envergure de ce projet en termes de coûts et de capacité d’accueil ? Combien de personnes travailleront plus tard sur le site choisi ?

L’avant-projet détaillé du projet en question est en cours de finalisation ; le projet prévoit une surface brute d’environ 5’150 m2 pouvant héberger un commissariat de Police avec un effectif de 30 agents policiers, à savoir 22 personnes ainsi que des renforts à déterminer dans le cadre du recrutement renforcé, ainsi que des bureaux pour 45 collaborateurs de divers services du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. Le coût du projet est estimé au stade actuel de la planification à EUR 22’000’000.- TTC.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Pourquoi le rappel d’appareils respiratoires a-t-il été annoncé si tard ?

En juillet 2021, une entreprise a rappelé ses appareils respiratoires médicaux dans le monde entier. Ce rappel n’a toutefois été annoncé que fin octobre au Luxembourg. Le député du DP Gusty Graas a demandé à la ministre de la Santé qui est responsable de la communication avec les personnes concernées dans une telle situation, pourquoi l’information n’a pas été communiquée à temps et si les procédures devraient éventuellement être adaptées.

lire plus...

Des mesures supplémentaires sont-elles prises pour faire face aux nombreux cas de bronchiolite ?

Le nombre élevé de bronchiolites entraîne une surcharge des services de pédiatrie. En France, le “plan blanc” a été annoncé au niveau national, un plan sanitaire d’urgence et de crise visant à améliorer le fonctionnement des hôpitaux en cas d’épidémie.
Les députés du DP Carole Hartmann et Gilles Baum ont voulu savoir de la Ministre de la Santé si des mesures supplémentaires seront prises dans notre pays pour continuer à garantir les soins de santé à nos enfants et comment éviter à l’avenir une surcharge des services pédiatriques.

lire plus...

AMMD démissionne du Conseil de gérance de l’Agence eSanté

Les membres de l’AMMD ont démissionné du Conseil de gérance de l’Agence eSanté. Les députés du DP Carole Hartmann et Gusty Graas ont voulu savoir de la part des ministres responsables comment ils réagiraient à cette démission, quels effets cela aurait sur le fonctionnement du Conseil de gérance et si un dialogue avec l’AMMD sera recherché.

lire plus...