Comment réagir quand on voit un animal souffrir dans une voiture ?

En période de fortes chaleurs, la chaleur peut avoir des conséquences tragiques pour nos animaux de compagnie. En vertu de la loi sur le bien-être des animaux, chacun a le devoir de venir en aide à un animal en danger. Mais quelles sont les conséquences si on brise la vitre de la voiture d'un inconnu ? Le député du DP Gusty Grass a posé la question aux ministres concernés.

« C’est dans un contexte de températures élevées que l’Administration des services vétérinaires du ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural a, dans un communiqué du 15 juin 2021, fait appel aux détenteurs d’animaux de garantir le bien-être animal en préconisant que « les animaux ne doivent pas être abandonnés, même pas pour un court laps de temps, dans les véhicules en stationnement exposés au soleil ».  

Il s’avère que selon les différentes possibilités d’interprétation et appréciation de l’article 4, paragraphe 1er, de la loi du 27 juin 2018 sur la protection des animaux, plusieurs cas de figures de cette loi sont susceptibles de s’appliquer à l’hypothèse d’un animal délaissé dans un véhicule en stationnement exposé au soleil. Or, cela peut provoquer une insécurité juridique auprès des citoyens, puisque les sanctions infligées en vertu de cette loi peuvent varier en fonction des différents cas de figure retenus.

Concernant l’intervention d’un tiers, la loi du 27 juin 2018 a mis en place un devoir de secours, en qualifiant de délit, le fait « de ne pas porter secours, dans la mesure du possible, à un animal souffrant, blessé ou en danger ».

Ainsi, d’un point de vue pratique la loi ne fournit aucune indication quant à la procédure à suivre par un tiers ayant l’intention de secourir un animal délaissé dans un véhicule en stationnement exposé au soleil. Juridiquement, elle n’aborde non-plus les conséquences d’une telle intervention, notamment la question de responsabilité civile et pénale.

Au vu des développements qui précèdent, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement durable ainsi qu’à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure :

  • Messieurs les Ministres peuvent-ils informer sur les  statistiques concernant le nombre de cas annuels d’animaux délaissés dans une voiture exposée au soleil et sur le nombre d’interventions y relatives de la police grand-ducale ?
  • Est-ce que Messieurs les Ministres peuvent fournir de plus amples précisions quant aux dispositions de la loi du 27 juin 2018 qui sont applicables au cas de figure d’animaux délaissés dans une voiture exposée au soleil, notamment quand un tiers procéde au sauvetage de l’animal et les conséquences juridiques en découlant ?
  • Quant aux amendes, Messieurs les Ministres peuvent-ils informer sur le nombre total d’amendes infligées depuis la mise en vigueur de la loi du 27 juin 2018 pour délaissement d’animal dans un véhicule stationné et exposé au soleil ?
  • Est-ce qu’une campagne de sensibilisation, notamment en collaboration avec les associations agréées, serait envisageable, en vue de rendre les citoyens attentifs sur cette thématique et les informer sur leurs devoirs et sur la procédure à suivre par rapport aux animaux délaissés dans un véhicule en stationnement, exposé au soleil ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Comment le service aux patients peut-il être amélioré à l’avenir pour les mammographies ?

La Commission européenne a émis une recommandation pour faire la mammographie pour les femmes âgées de 45 à 74 ans. Actuellement, au Luxembourg, le dépistage obligatoire n’est pratiqué que pour les femmes de plus de 50 ans. Il faut souvent trop de temps pour obtenir un rendez-vous pour un check-up. Notre députée Carole Hartmann a demandé au Ministère de la Santé si cela va changer à l’avenir.

lire plus...

Poutine utilisera-t-il les référendums pour recourir à des armes plus puissantes ?

Dans son allocution télévisée, le président russe a désigné l’intégrité territoriale de la Russie comme la priorité absolue. Et si les référendums dans la région de Donestk étaient en faveur de la Fédération de Russie ? Poutine verra-t-il cela comme une incitation à utiliser des armes plus tranchantes ? Notre député Gusty Graas a vérifié auprès du Ministère des Affaires étrangères et européennes.

lire plus...

Quand y aura-t-il une solution digitale uniforme pour le système de santé publique au Luxembourg ?

Avec l’application santé, le Réseau Santé Numérique en collaboration avec l’AMMD a développé une application qui permettrait au patient d’effectuer numériquement toutes ses démarches médicales. Malgré un accord politique, cette application ne serait-elle utilisée que de manière conditionnelle et limitée ? Pourquoi l’application n’est-elle pas utilisée et quand y aura-t-il des solutions uniformes dans ce fichier ? Nos adjoints Carole Hartmann, Gilles Baum et Gusty Graas se sont inscrits.

lire plus...

Retards dans les tests de dépistage de la tuberculose pour les réfugiés ukrainiens

Les personnes ayant fui l’Ukraine et souhaitant travailler ou aller à l’école au Luxembourg, doivent au préalable se soumettre à une visite médicale et à un test de tuberculose pour compléter leur dossier. En raison de retards dans les rendez-vous, bon nombre de ces personnes sont actuellement bloquées dans le processus. Quand ces personnes sont-elles autorisées à commencer à chercher un emploi et ces enfants n’ont-ils pas le droit d’aller à l’école ? Notre députée Carole Hartmann a interpellé les ministères compétents.

lire plus...