La résilience des chemins de transport du matériel médical et des vaccins dans les pays avec lesquels l’État luxembourgeois a signé un accord général de coopération et d’aide humanitaire

Une publication d’une entreprise de logistique mondiale a attiré l’attention sur le fait que les pays moins développés au niveau technologique pourraient se trouver face à des gros soucis en relation avec les transports et l’arrivé de matériaux médicaux et des vaccins dans la pandémie. Le député Gusty Graas a demandé auprès du Ministère ayant la coopération au développement et de l’action humanitaire dans ses attributions si de tels problèmes sont connus, et de quelle façon le Luxembourg peut apporter du support.

« Dans son rapport ‘Delivering Pandemic Resilience’ de septembre 2020, DHL a évalué les moyens nécessaires pour garantir des chaînes de distributions résilientes pour vaccins et matériaux médicaux pendant la pandémie du Covid-19 et pour le cas échéant de futures urgences sanitaires.

La publication se base sur de multiples discussions avec des experts de l’industrie et d’organisations non-gouvernementales, sur la recherche publique ainsi que sur leur propre expérience extensive dans le secteur de la logistique.

En portant un regard géographique sur la distribution du vaccin, et en considération du fait que la température joue un rôle primordial dans sa conservation, DHL note que les pays aux infrastructures et chaînes du froid limitées se voient potentiellement face à des enjeux plus problématiques. Ainsi, l’entreprise considère dans son rapport que de grandes parties de l’Afrique, de l’Amérique du Sud et de l’Asie manquent les capacités requises et suggère des moyens de transports innovatifs et spécialisés afin d’atteindre les populations dans les régions excentrées.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire:

  • À ce stade, est-ce que Monsieur le Ministre est au courant de tels problèmes dans les pays avec lesquels l’État luxembourgeois a signé un accord général de coopération et l’aide humanitaire ?
  • Dans l’affirmative, est-ce que le Grand-Duché de Luxembourg a prévu d’apporter de l’aide dans ces régions suivant l’objectif de développement durable “Bonne santé et bien-être’ des Nations Unies, ayant pour but de ‘permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être des tous à tout âge” ? »

Réponse

La Coopération luxembourgeoise met l’accent sur le renforcement des systèmes de santé dans ses pays partenaires. Ce renforcement a également vocation à contribuer au déploiement du vaccin contre la Covid-19 dans ces pays. Les appuis luxembourgeois s’inscrivent dans le cadre de l’initiative « Team Europe » et depuis le début de la crise sanitaire, le Luxembourg a contribué près de 69 millions EUR, avec un focus géographique sur l’Afrique de l’Ouest. L’appui de la Coopération luxembourgeoise comprend également des appuis sectoriels et des contributions à des mécanismes de réponse multilatéraux. Le Luxembourg observe de près la situation sur le terrain pour pouvoir donner, le cas échéant, une réponse appropriée aux besoins identifiés.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Renforcer les droits des indépendantes enceintes

Les salariées enceintes peuvent demander une dispense de travail avant leur congé de maternité, par exemple si elles sont incapables de travailler pour des raisons de santé. Les indépendantes n’ont pas cette possibilité, ce qui peut avoir un impact négatif sur le recalcul de leur indemnité pécuniaire de maternité.
Les députées du DP Carole Hartmann et Mandy Minella ont demandé aux ministres compétents si une dispense de travail rémunérée ou un mécanisme équivalent serait introduit pour les indépendantes enceintes.

lire plus...

Une pharmacie va-t-elle s’installer à Bettendorf ?

En 2023, la Ministre de la Santé de l’époque avait refusé d’installer une pharmacie à Bettendorf. Comme la population de la région de Bettendorf ne cesse de croître, le député du DP André Bauler a demandé à la nouvelle Ministre de la Santé si elle reconsidérerait la décision de son prédécesseur. La Ministre de la Santé a-t-elle peut-être déjà été contactée par la commune de Bettendorf et d’autres communes pourraient-elles recevoir une nouvelle pharmacie?

lire plus...

Introduction d’un dépistage du cancer de la peau ?

Depuis 2008, il existe en Allemagne un dépistage du cancer de la peau pour tous les assurés âgés de 35 ans et plus. De nombreux cas de cancer de la peau sont ainsi détectés plus tôt.
Les députés du DP André Bauler et Gilles Baum ont voulu savoir de la Ministre de la Santé comment les chiffres du cancer de la peau ont évolué ici dans le pays depuis 2013, si un tel dépistage serait également utile au Luxembourg et pourquoi seuls les chiffres du mélanome (cancer noir de la peau) sont collectés.

lire plus...