Les sages-femmes ne devraient-elles pas à l’avenir jouer un rôle plus important lors de l’accouchement ?

Suite à la fermeture de la maternité du site d'Ettelbruck du Centre Hospitalier du Nord, la députée du DP Carole Hartmann posera une question parlementaire élargie à la ministre de la Santé lors de la prochaine séance parlementaire. Comment la ministre voit-elle la promotion des accouchements à domicile, la création d'une maison de naissance, comme il en existe depuis longtemps en Allemagne, ou la mise en place d'une ambulance de sages-femmes ?

Question

« La fermeture temporaire de la maternité du CHdN à Ettelbruck a remis sur le devant de la scène la pénurie de médecins et le défaut d’un système d’astreinte efficace.

Vu la démographie médicale et la pyramide des âges, le problème qui s’annonce depuis des années risque encore de s’aggraver à l’avenir. Non seulement d’autres fermetures de services hospitaliers pourraient en résulter, mais aussi une augmentation du nombre d’accouchements provoqués ou de césariennes.

Dans ce cadre, je voudrais évoquer le rôle important revenant aux sages-femmes pour garantir non seulement un accouchement en toute sécurité aux futures mères et aux nouveau-nés, mais également pour assurer un suivi post-natal des concernés.

  • Combien d’accouchements à domicile ont eu lieu jusqu’à présent dans notre pays ? Madame la Ministre, encourage-t-elle le recours à des accouchements à domicile tant qu’il n’y a pas de risques de complications ?
  • Depuis peu, des accouchements peuvent également avoir lieu dans des cabinets de sages-femmes. Y a-t-il déjà eu des accouchements dans des cabinets de sages-femmes dans notre pays ? Madame la Ministre, encourage-t-elle le recours à des accouchements dans de tels cabinets tant qu’il n’y a pas de risques de complications ? Au-delà, Madame la Ministre, est-elle d’avis qu’une maison de naissance (« Geburtshaus ») pourrait, à l’instar de ce qui est fait dans un certain nombre de pays de l’Union européenne, être mise en place au Luxembourg ? Dans la négative, pour quelles raisons ? »
  • Les sages-femmes viennent d’obtenir d’autres nouvelles attributions, telles p.ex. la surveillance d’une grossesse, la suture d’une déchirure périnéale ou la rééducation du plancher pelvien. Dans ce cadre, le ministère de la Santé avait annoncé la tenue de formations pour les sages-femmes, mais celles-ci n’ont pas encore eu lieu. Madame la Ministre, peut-elle indiquer si ces formations sont toujours prévues et, dans l’affirmative, quand elles pourront être proposées ?
  • Madame la Ministre entend-elle confier aux sages-femmes d’autres compétences, comme la prescription de tests sérologiques, la réalisation de tests de diabète ou le timbrage pour la prime prénatale?
  • Il me revient qu’au sud du pays, les secouristes sont accompagnés par une sage-femme si la personne secourue est enceinte. Est-il prévu de mettre en place de tels services ambulatoires de sages-femmes également dans les autres régions du pays ?

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

De l’eau potable de la Moselle?

Des études sont actuellement menées pour éventuellement traiter l’eau de la Moselle à des fins de consommation humaine à l’avenir. Les députés du DP André Bauler et Gusty Graas ont demandé quand ces études seront terminées et quelle est la qualité de l’eau de la Moselle.

lire plus...

Extension de la peine de mort au Bélarus

Le 18 mars de cette année, le Bélarus a étendu par décret la possibilité d’être condamné à la peine de mort, de sorte que désormais non seulement les auteurs d’un acte terroriste mais aussi ceux qui auraient tenté un tel acte peuvent être punis de la peine de mort. L’opposition voit dans cette décision une tentative de réprimer la libre expression d’opinion et les opposants au gouvernement. Comment évaluer cette situation ? Notre député Gusty Graas s’est renseigné auprès du Ministère des Affaires étrangères.

lire plus...