Less primary wood for energy production: What are the effects on pellet production?

According to a decision of the EU Parliament, the proportion of primary wood used for energy production should gradually decrease. DP MPs Gusty Graas and Max Hahn asked what the impact on the production and price of wood pellets will be.

« En date du 14 septembre, dans le cadre de la révision de la directive relative aux énergies renouvelables, le parlement européen a adopté des amendements appelant à la réduction progressive de la part du bois primaire considéré comme une énergie renouvelable.

Ainsi les États membres devraient limiter les subventions dans ce domaine. En même temps la production d’énergie à base de bois primaire ne devrait plus être prise en compte dans le développement des énergies renouvelables. Bien que le chauffage à granulés soit exclu des amendements en question, des experts estiment que la décision du parlement européen aura également des répercussions sur la production de granulés, entraînant une pénurie et une hausse des prix de ceux-ci.

Dans ce contexte nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable :

  • Quelle est la position du Gouvernement en la matière ?
  • Combien de centrales de chauffage à copeaux de bois existe-t-il au Luxembourg ?
  • Quelles seraient les conséquences pour le Luxembourg si le texte entrait en vigueur sous la forme actuelle ?
  • Madame la Ministre partage-t-elle l’avis des experts précités ?
  • Le Luxembourg continuera-t-il à soutenir, c.-à-d. à subventionner également les systèmes de chauffage à base de bois ? »

Réponse du Ministre de l’Énergie et de la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable à la question parlementaire n°6946 des honorables députés Gusty Graas et Max Hahn concernant la « Réduction progressive de la part du bois primaire considéré comme une énergie renouvelable »

  • Quelle est la position du Gouvernement en la matière ?

Dans son Plan national intégré en matière d’énergie et de climat du Luxembourg pour la période 2021-2030, le Gouvernement a fixé 4 mesures pour le secteur sylvicole, dont celle d’améliorer l’utilisation en cascade du bois. Le Gouvernement se réjouit donc de la proposition de la Commission européenne concernant la réduction progressive de la part du bois primaire considéré comme une énergie renouvelable, qui vise ce même objectif, c’est-à-dire d’améliorer l’utilisation durable de nos ressources naturelles.

  • Combien de centrales de chauffage à copeaux de bois existe-t-il au Luxembourg ?

Il existe actuellement 58 centrales communales dont la consommation équivaut à 62.500 m3 de copeaux (données de la requête 2019-2020). L’Administration de la nature et des forêts ne dispose pas de données concernant les centrales privées.

  • Quelles seraient les conséquences pour le Luxembourg si le texte entrait en vigueur sous la forme actuelle ?

Le Luxembourg ne sera pas beaucoup impacté par les changements discutés vu que le bois n’est pas utilisé pour des productions à chaleur à faible rendement.

  • Madame la Ministre partage-t-elle l’avis des experts précités ?

Les conséquences sont difficiles à prévoir, car de nombreux facteurs influencent les décisions des producteurs d’énergie, avec cependant une forte focalisation sur le niveau de la demande et l’évolution des prix. Il faut cependant noter que la production de granulés n’est pas entièrement tributaire du bois primaire. Elle permet l’utilisation des rémanents de production de l’industrie du bois (sciure, chutes, …) et de bois de calamités qui ne sont adaptés à aucun autre usage. Si les producteurs de granulés s’orientent vers ce type de matière première, alors le texte législatif européen n’aura que des répercussions à court terme sur la production de granulés.

  • Le Luxembourg continuera-t-il à soutenir, c.-à-d. à subventionner également les systèmes de chauffage à base de bois ?

Le chauffage au bois reste une option valable d’utilisation d’énergies renouvelables sous condition que le bois provient d’une source d’approvisionnement en fin de cycle de vie du produit bois disponible au niveau local et régional, et que sa mise œuvre minimise l’énergie grise (transports courts) et est conforme aux normes de pollution. Cependant, la rénovation thermique et l’installation de pompes à chaleur sont fortement privilégiées par rapport au chauffage de bois au niveau des subventions.

Would you like this parliamentary question to be translated into English?

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

More parliamentary questions

Which car brands are most often stolen in Luxembourg?

The methods for car theft are becoming increasingly sophisticated over time. Often it is especially larger cars or expensive brands that become targets. Are there particular brands that are more targeted than others? Our MP André Bauler has inquired with the Ministry for Home Affairs

read more...

Unemployment trends in the property sector?

The crisis in the property sector means that more and more companies are having to make employees redundant. DP MP André Bauler asked the Minister of Labour whether there are any figures on the development of unemployment, how many employees have found new jobs and how many people are benefiting from Adem’s further training measures.

read more...
Luxembourg Police car vehicle

More police presence in the area around the central station?

When it comes to drug-related crime, everyone is talking about the areas of the central station and Hollerich. The residents are demanding more security, the police offices are only open to a limited extent or bound to disappear in the future. What is being done to ensure a police presence? Our MP Corinne Cahen inquired with the responsible ministries.

read more...