Pénurie d’infirmières et d’infirmiers dans les hôpitaux ?

La pénurie de personnel dans les hôpitaux a été un sujet majeur de la politique de santé au cours des derniers mois. Cependant, il semble que, de temps à autre, des jeunes infirmières et infirmiers ne trouvent pas de place dans un hôpital luxembourgeois. Les députés du Parti démocratique Gilles Baum et Gusty Graas ont voulu savoir de la part de la Ministre de la Santé, entre autres, combien d'infirmières et d'infirmiers travaillent dans les hôpitaux de ce pays, s'il existe une liste de réserve et comment s'expliquent les difficultés à trouver un emploi.

« Notre système de santé risque d’être confronté à des pénuries de personnel à l’avenir. C’est ce que révèle un rapport complet de Madame Marie-Lise Lair. Aujourd’hui déjà, de nombreux hôpitaux ont des difficultés à trouver le personnel nécessaire.

Cependant, il a été porté à notre attention que certaines jeunes infirmières et infirmiers ont des difficultés à être employés dans un hôpital après leur formation.

À ce sujet, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé :

  • Combien d’infirmières et d’infirmiers ont obtenu ou obtiendront leur diplôme cette année, répartis en fonction de leur spécialisation ?
  • Combien d’infirmières et d’infirmiers sont actuellement employés dans les hôpitaux de ce pays, répartis en fonction de leur spécialisation ?
  • Combien d’infirmières et d’infirmiers peuvent être employés dans les hôpitaux ? Le recrutement est-il soumis à une limite fixe ?
  • Existe-t-il une liste de réserve dans les hôpitaux ? Dans l’affirmative, combien d’infirmières et d’infirmiers, classés par type de spécialisation, y sont inscrits ?
  • Madame la Ministre, comment explique-t-elle les difficultés rencontrées par les jeunes infirmières et infirmiers pour trouver un emploi dans un hôpital luxembourgeois ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Pédiatrie au Luxembourg

Si l’enfant est malade mais que le pédiatre n’est pas disponible à ce moment-là, les parents peuvent emmener leur enfant à la clinique pédiatrique, à la clinique Bohler ou au service pédiatrique ambulatoire du Centre hospitalier du Nord. Outre les longs délais d’attente, les parents du nord et de l’est du pays en particulier doivent souvent faire de longs trajets. Les députés du Parti démocratique André Bauler et Carole Hartmann ont donc demandé à la ministre de la Santé combien de personnes travaillent en pédiatrie et si d’autres structures seront proposées pour le nord et l’est du pays.

lire plus...

Quand le Groupe de Support Psychologique du CGDIS intervient-il ?

En tant qu’administration du CGDIS, le Groupe de Soutien Psychologique intervient lors d’accidents, de catastrophes ou d’autres incidents. Où les équipes de bénévoles ont-elles été déployées récemment, qu’en est-il de leur effectif et est-ce que la crise sanitaire a aggravé la situation pour ces équipes aussi ? Nos députés Claude Lamberty et Max Hahn se sont renseignés auprès du Ministère responsable.

lire plus...