Que devient le mobilier des églises désacralisées ?

Récemment, bon nombre d'églises au Luxembourg ont été désacralisées. Selon la loi du « Fonds de gestion des édifices religieux et autres biens relevant du culte catholique », le Fonds peut rester en possession du mobilier, même après la désacralisation. Cependant, il paraît que tout le mobilier inutile, dont les communes ne veulent pas, est vendu aux enchères. Dans ce contexte, notre député André Bauler a posé quelques questions aux ministres responsables. Il voudrait notamment savoir s'il ne conviendrait pas de modifier la loi dans le sens où le patrimoine culturel mobile devrait être conservé en bloc avec l'église.

„Viru Kuerzem sinn ech op e Problem opmierksam gemeet ginn, datt mobille Patrimoine aus deene rezent desakraliséierte Kierchen a Kapellen verschwënnt. Dës Gotteshaiser si meeschtens just iwwer de PAG vun de Gemenge geschützt an de Service des sites et monuments huet deemno keen Afloss op d’Erhale vum mobille Patrimoine.

De Mobiliar kann am Besëtz vum Kierchefong bleiwen. Wann d’Gemeng no der Desakraliséierung gären hätt, datt d’Kierch eidel geraumt gëtt, respektéiert de Fong dee Wonsch. Ewéi et mir zougedroe gouf, kucken déi Verantwortlech vum Fong dann, wat si vum Mobilier nach kënnen anerwäerteg gebrauchen, an de Rescht géif versteet ginn.

An deem Kontext wollt ech der Madamm Inneministesch an der Madamm Kulturministesch folgend Froe stellen:

  1. Kënnen déi zoustänneg Ministere bestätegen, datt de Mobiliar, deen de Kierchefong net méi brauch, versteet gëtt?
  2. Wa jo, wier et net eventuell ubruecht d’Gesetz a besonnesch den Artikel 13 am Sënn ze änneren, datt den historesche Mobiliar zu der Kierch gehéiert an och no der Desakraliséierung muss an der Kierch erhale bleiwen, wann dëse vun historeschem Wäert ass an d’Miwwel u sech zesumme mam Héichaltor an anere Miwwel oder immobille Géigestänn ee kulturhistoresch wäertvollen Ensembel bilden?
  3. Kéint d’Madamm Kulturministesch sech an deem Fall och eng méi enk Zesummenaarbecht mam Service des sites et monuments virstellen?
  4. Wéi geséich an deem Fall d’Responsabilitéit vun de Gemengen aus?« 

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Courrier non distribué

Les communes sont-elles autorisées à ne pas faire suivre des courriers au conseil communal ?

Les citoyens, clubs ou associations envoient souvent des invitations, des doléances ou des demandes d’information aux collège échevinal et au conseil communal de leur commune. Ils utilisent généralement l’adresse électronique ou postale officielle de la commune. Les membres du DP Guy Arendt et Claude Lamberty ont maintenant appris que certains courriers ne sont jamais parvenus aux membres du conseil communal, même s’ils figuraient comme destinataires du courrier. Ils viennent de demander au ministre de l’Intérieur si cette pratique est légale et comment on peut assurer qu’un courrier arrive là où l’expéditeur le souhaite.

lire plus...
Iwwerschwemmunge Hëllef Betriber

Dans quel délai les entreprises sinistrées par les inondations peuvent espérer recevoir une aide ?

De nombreux commerces, hôtels, restaurants, cafés et campings, qui ont déjà beaucoup souffert du confinement, ont maintenant subi d’énormes dégâts à cause des inondations. La députée DP Carole Hartmann a demandé au ministre des Classes moyennes Lex Delles si ces entreprises pouvaient toucher des avances et dans quel délai elles peuvent espérer recevoir l’aide demandée.

lire plus...

Echange d’informations entre les anciens et nouveaux syndicats de chasse

Il est revenu aux députés du DP André Bauler et Guy Arendt que les secrétaires des anciens syndicats de chasse ne sont pas autorisés à communiquer les numéros de compte des propriétaires de forêts, de prairies et de champs aux nouveaux secrétaires pour des raisons de protection des données. Par conséquent, ils ont demandé au ministre responsable comment ce problème pourrait être résolu.

lire plus...