Gilles Baum

Santé ! A nos excellents Vins et Crémants

Gilles Baum a récemment demandé une interpellation sur la viticulture à la Chambre des députés. A ses yeux, la viticulture n’est pas seulement un secteur économique important de notre pays, mais aussi un élément essentiel de notre patrimoine national. Le DP insiste donc sur une discussion régulière sur la viticulture au sein du Parlement.

Dans ce contexte, Gilles Baum souhaite à ce que les représentants de la filière viticole luxembourgeoise (vignerons indépendants, Vinsmoselle et négociants) soient invités plus souvent dans la commission parlementaire compétente pour informer les députés des dernières tendances du secteur.

Lors de son interpellation, le président du groupe parlementaire du DP a abordé plusieurs questions essentielles pour l’avenir de la viticulture : l’impact du changement climatique et de la pandémie sur le secteur, la stratégie marketing pour les vins luxembourgeois, le soutien politique à la filière viticole et la viticulture biologique.

Dans ce contexte, Gilles Baum a adressé plusieurs demandes au ministre de la Viticulture : une simplification administrative, une harmonisation de des agréments pour les produits phytosanitaires, un système de retraite équitable, un cadre juridique clair pour les salles de dégustation, des procédures simplifiées pour la déclaration des travailleurs saisonniers, et la possibilité de construire en zone verte garantissant à ce que les vignerons y puissent travailler efficacement.

Gilles Baum a également demandé à ce que la nouvelle loi agraire inclue une prime à l’hectare adéquate pour les viticulteurs et des subventions réadaptées pour les tracteurs et l’installation en zone verte.

Le DP soutient ces revendications afin que nos vignerons puissent continuer à produire des vins et des crémants de grande qualité.

Vous voulez savoir ce qu’est une interpellation ? Regardez ici :

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus d'actualités