Un comité scientifique pour consulter le Ministre de l’Économie ?

Les analyses statistiques et les autres méthodes scientifiques peuvent aider le gouvernement à trouver des solutions efficaces aux problématiques les plus diverses. En Allemagne par exemple, il est d’usage que le Ministre de l’Économie se fait conseiller par un comité scientifique. Dans ce contexte, notre député André Bauler s’est demandé si le Luxembourg pourrait lui aussi bénéficier de la création d’un tel organe consultatif.

„An Däitschland gëtt de Bundeswirtschaftsminister bei wirtschaftspolitesche Froen vum sou genannte „Wissenschaftlicher Beirat beim Bundesministerium für Wirtschaft und Energie“ beroden. Dësen onofhängegen Gremium setzt sech aus éierenamtlechen Experten a Wëssenschaftler zesummen.

Hei zu Lëtzebuerg hu mir kee sou ee Gremium. Ausserhalb vum klassesche Budgetsexercice hu mir just de Statec, deen eis vun Zäit zu Zäit Berichter iwwer d‘Lag vun eiser nationaler Wirtschaft an d‘Staatsfinanze presentéiert. Ma de Statec huet awer keng direkt Berodungsmissioun zu verschiddene Politicken. 

Och op der Uni gëtt et keen Institut, dat sech mat der Entwécklung vun eiser Wirtschaft befaasst an Analysen op Base vu statisteschem Material a wëssenschaftlechen Methode mécht.

Virun deem Hannergrond wollt ech dem Här Wirtschaftsminister folgend Froe stellen :

  • Ass den Här Wirtschaftsminister gewëllt fir en onofhängegt Gremium ze schafen, dat Analyse mécht a Recommandatioune formuléiert fir d’Regierung an hirem Entscheedungsprozess ze begleeden? Wa jo, kéint de Minister sech virstellen, datt sou e Gremium oder „wissenschaftlicher Beirat“ och Propose kéint formuléieren, déi am Parlament opgegraff a kontradiktoresch diskutéiert géife ginn?
  • Ass den Här Minister villäicht och gewëllt eng „Chaire en économie luxembourgeoise“ op eiser Uni anzeféieren a finanziell ze ënnerstëtzen?“

Réponse

Le modèle du “wissenschaftlicher Beirat” – tel qu’il existe en Allemagne – n’aurait guère de sens pour un petit pays comme le Luxembourg. Cependant, notre ministère de l’Économie se fait conseiller par l’Observatoire de la compétitivité et le Conseil national de la productivité, qui comprennent entre autres des chercheurs de l’université. Dans sa réponse, le ministre compétent rappelle aussi la récente création de la cellule “Luxembourg Stratégie”, dont le but sera de guider la vision et le développement de la stratégie économique nationale.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Un deuxième PET-CT sera-t-il acquis ?

L’ancienne Ministre de la Santé avait annoncé qu’un deuxième PET-CT pourrait être acquis afin de réduire le temps d’attente des patients. Les députés du DP André Bauler et Carole Hartmann ont demandé à l’actuelle Ministre de la Santé où en étaient les préparatifs pour l’acquisition de ce deuxième PET-CT, si cet appareil pourrait éventuellement venir à l’hôpital d’Ettelbruck et quelle a été l’évolution du nombre de traitements dans ce domaine au cours des dix dernières années.

lire plus...

Une campagne d’information contre les allergies serait-elle utile ?

De plus en plus de personnes développent des allergies aux aliments, aux pollens ou aux acariens. La députée du DP Carole Hartmann a demandé à la ministre compétente comment le nombre de personnes allergiques a évolué au cours des dix dernières années, si une campagne d’information devrait être lancée et quand l’application mobile pollinique annoncée sera disponible pour les personnes concernées.

lire plus...

Combien de fois le congé d’aidant et le congé pour raisons de force majeure ont-ils été utilisés jusqu’à présent ?

Depuis l’année dernière, deux nouveaux congés peuvent être demandés lorsqu’on doit s’occuper de sa famille. Les députées du DP Carole Hartmann et Corinne Cahen ont notamment demandé au Ministre du Travail combien de fois ces congés ont été demandés jusqu’à présent et combien de temps il faut à un employeur pour obtenir l’aide financière prévue de l’État.

lire plus...