Vaccination prioritaire de certains groupes professionnels?

Début février, Madame la Ministre de la Santé a dévoilé les détails de la deuxième phase de la campagne vaccinale au Luxembourg. Par leur question parlementaire, les députés Claude Lamberty et Carole Hartmann demandent s'il n'était pas opportun de faire bénéficier également des personnes appartenant à d'autres groupes socio-professionnels d'une priorité vaccinale.

« Début février, Madame la Ministre de la Santé a dévoilé les détails de la deuxième phase de la campagne vaccinale au Luxembourg. Sur recommandation de la Commission nationale d’éthique, l’âge et le degré de vulnérabilité des personnes demeurent les critères déterminants pour établir une priorisation des personnes à vacciner contre la COVID-19.

Sur base de ces critères, il a été procédé à une répartition de la population en six phases de vaccination successives, sans tenir compte de l’appartenance des personnes à un groupe socio-professionnel déterminé.

Dans ce contexte, nous aimerions poser la question suivante à Madame la Ministre de la Santé, à Madame la Ministre de l’Intérieure, à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure et à Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse :

  • Les ministres ne sont-ils pas d’avis que les personnes appartenant à des catégories socio-professionnelles considérées comme essentielles et particulièrement exposées, telles que par exemple et à titre non limitatif, la Police Grand-Ducale, le CGDIS ou l’enseignement, qui, de par leurs fonctions relevant des missions essentielles d’État, sont souvent en contact direct avec des groupes de personnes, sans distanciation sociale et sans possibilité de recourir au télétravail, devraient aussi bénéficier d’une priorisation vaccinale ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Réforme RGTR : De quelle manière le Ministère entend-il rétablir l’attractivité des lignes de bus 110 et 111 ?

Suite à la réforme RGTR, les lignes de bus 110 et 111 auraient perdu considérablement en attractivité, de façon que beaucoup de personnes de la région préféreraient de nouveau leur voiture individuelle. C’est pourquoi la députée du DP Carole Hartmann a demandé au ministre responsable comment il entend remédier à cette situation et rendre ces lignes plus attractives.

lire plus...
Atert Natur Ëmwelt Baach Floss

Les troncs d’arbres dans l’Attert sont-ils un danger ?

Les députés DP André Bauler et Gusty Graas signalent au ministère de l’Environnement qu’il y a encore des troncs d’arbres dans l’Attert qui sont dangereux pour le pont SEBES. C’est pourquoi ils demandent à la ministre ce qu’elle entend entreprendre pour éliminer ce risque et s’il existe d’autres endroits le long de l’Attert où des arbres tombés pourraient entraîner des blocages lors de crues ?

lire plus...