Water from the Moselle river to water young vines?

The possibility of using water from the Moselle to irrigate young vines in times of extreme heat and drought already exists in Luxembourg, one only needs an authorization. However, few winegrowers take advantage of it, while the president of independent winegrowers is arguing for more use. What are the reasons for this? Should more information be provided on this possibility, or should the administrative procedure be simplified? DP MP Gusty Graas addressed a parliamentary question to the ministers concerned.

« Dans une interview parue récemment dans la presse écrite, le président des vignerons indépendants regrette que les viticulteurs luxembourgeois – contrairement aux vignerons allemands – ne puissent pas prélever de l’eau de la Moselle pour arroser les jeunes vignes pendant les périodes de sécheresse.

Or, la législation luxembourgeoise permet d’ores et déjà l’utilisation d’eau de la Moselle en cas de forte chaleur par les vignerons, sous condition d’introduire une demande d’autorisation à l’Administration de la gestion de l’eau.

Dans leur réponse à la question parlementaire n°2735 du 27 août 2020, Madame et Monsieur les Ministres indiquent qu’aucune demande d’autorisation n’a été introduite en 2020. Par ailleurs, il est précisé dans la même réponse que « tenant compte de la problématique énoncée et suite à une prise de contact récente de l’Institut viti-vinicole et de la Fédération viticole, une solution concrète respectant les contraintes de la législation sur l’eau sera recherchée et élaborée avec les acteurs concernés en cas de besoin. »

Au vu de ce qui précède, j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et à Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural :

– Quel est l’état d’avancement de l’élaboration de la solution susmentionnée ? Madame et Monsieur les Ministres peuvent-ils déjà donner des précisions à ce sujet ?

– Madame et Monsieur le Ministre estiment-ils nécessaire de simplifier les démarches administratives afin de faciliter l’attribution d’une autorisation ?

– Est-ce que les demandes d’autorisation sont traitées en concertation avec les autorités allemandes afin de coordonner les prélèvements d’eau autorisés aux vignerons luxembourgeois et allemands ?

– Quelle est selon les ministres, la raison pour laquelle aucun vigneron n’ait demandé en 2020 l’autorisation de pouvoir prélever de l’eau de la Moselle ?

– Est-ce que la qualité d’eau actuelle de la Moselle répond aux normes prescrites pour pouvoir arroser les jeunes vignes ?

– Est-il prévu de sensibiliser davantage les vignerons quant à la possibilité de prélever de l’eau de la Moselle par temps de chaleur forte ? »

Answer

The Luxembourg and German authorities are currently working on a common approach concerning water extraction from the Moselle by winegrowers, the ministers wrote in their response. As far as Luxembourg is concerned, it has been decided to set up a working group to simplify the current procedures for obtaining authorization. The ministers did not know why there was no demand introduced in 2020, but in any case, at the wine-growing days in 2020 and 2021, the winegrowers have received all the necessary information on the subject.

Would you like this parliamentary question to be translated into English?

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

More parliamentary questions

Will Putin use the referendums to resort to stronger weapons?

In his televised speech, the Russian President named Russia’s territorial integrity as the top priority. What if the referendums in the Donestk region are in favor of the Russian Federation? Will Putin see this as an impetus to use sharper weapons? Our MP Gusty Graas raised the question with the Ministry of Foreign Affairs.

read more...

When will there be a uniform digital solution in Luxembourg’s health care system?

With the GesondheetsApp, the Digital Health Network in cooperation with the AMMD has developed an application that would allow the patients to carry out all their medical operations digitally. Despite a political agreement, the app is currently being used conditionally and in a limited way? Why is the app not being used to its full extent, and when will there be uniform solutions in this regard? Our MPs Carole Hartmann, Gilles Baum and Gusty Graas inquired with the responsible ministries.

read more...