Werden Notärzte für Bereitschaftsdienste und Rufbereitschaften nicht bezahlt?

Nach vielen Jahren wurde eine Vereinbarung getroffen, die Ärzte für Bereitschaftsdienste und Rufbereitschaften zu bezahlen. Aber den DP-Abgeordneten Gilles Baum und Gusty Graas ist zu Ohren gekommen, dass die Notärzte nicht Teil dieser Vereinbarung sind. Sie haben bei der Gesundheitsministerin nachgefragt, ob dies tatsächlich der Fall ist, und falls ja, warum die Notärzte ausgeschlossen wurden und ob diese Entscheidung noch einmal überdacht wird?

Frage

« La situation dans les services d’urgence du pays est un problème connu depuis des années. Les services d’urgence sont régulièrement débordés. Très souvent avec des patients dont les demandes ne relèvent pas des urgences. Cela provoque des temps d’attente très longs au détriment de tous, patients comme personnel hospitalier.

Récemment, la Ministre de la Santé a annoncé qu’une revendication de longue date du corps médical, à savoir le paiement des services de garde et des astreintes, serait enfin introduite.

Or, il nous revient que les urgentistes ne seraient pas indemnisés pour leurs gardes ou leurs astreintes.

À ce sujet, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé :

  • Combien de patients sont traités chaque semaine dans les quatre services d’urgence du pays ? Quelle a été l’évolution de ces chiffres au cours des dix dernières années ?

D’après nos informations, les urgentistes sont payés par les patients pour chaque traitement. Cependant, ils traitent également des patients non assurés et fournissent donc aussi des services non rémunérés.

  • Madame la Ministre, est-elle consciente de ce problème ? Dispose-t-elle d’informations sur le nombre de traitements non payés effectués dans les services d’urgence du pays ? Dans la négative, Madame la Ministre ne juge-t-elle pas utile de faire examiner cette situation ?
  • Madame la Ministre, est-il vrai que les urgentistes ne seront pas indemnisés pour les gardes sur place ou par astreinte ? Dans l’affirmative, pour quelles raisons ?
  • Madame la Ministre, va-t-elle reconsidérer cette décision ? Dans la négative, pour quelles raisons ? »

Antwort

–    Combien de patients sont traités chaque semaine dans les quatre services d’urgence du pays ? Quelle a été l’évolution de ces chiffres au cours des dix dernières années?

Le nombre de patients traités chaque semaine varie au cours des saisons.

En moyenne, sur les 4 dernières années, le nombre de passages par semaine par centre hospitalier est le suivant :

 2019202020212022*
CHdN952.88801.34884.55817.29
CHEM1367.091046.571123.651312.65
CHL794.07687.78777.76823.8
HRS937.86682.80774.46872.22

Source des données : service des urgences des centres hospitaliers                           * (du 01/01 au 30/06/2022)

N.B. Le graphique ci-dessus reprend tous les passages aux urgences (y compris Kannerklinik) alors que le tableau ne fait la moyenne des passages que dans les 4 grands services d’urgence adulte.


–    Madame la Ministre, est-elle consciente de ce problème ?

Dispose-t-elle d’informations sur le nombre de traitements non payés effectués dans les services d’urgence du pays ?

Dans la négative, Madame la Ministre ne juge-t-elle pas utile de faire examiner cette situation ?

Le ministère de la Santé ne dispose pas d’informations y relatives.

Toutefois, les dispositions de la couverture universelle de santé permettront d’assurer une prise en charge appropriée du financement des activités par le ministère de la Santé.

–    Madame la Ministre, est-il vrai que les urgentistes ne seront pas indemnisés pour les gardes sur place ou par astreinte ?

Dans l’affirmative, pour quelles raisons ?

Les urgentistes font partie du périmètre des gardes et astreintes qui seront indemnisées par l’Etat et ce rétroactivement à partir du 1er juin 2022 dans le cadre du projet-pilote retenu entre le ministère de la Santé et la Fédération des Hôpitaux Luxembourgeois.

–    Madame la Ministre, va-t-elle reconsidérer cette décision ?

Dans la négative, pour quelles raisons ?

Cf. réponse ci-dessus.

Möchten Sie eine Übersetzung dieser parlamentarischen Anfrage auf Deutsch ?

Teilen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weitere parlamentarische Fragen

Neue Apotheken für den Norden?

Eine Untersuchung des Wettbewerbsrats im pharmazeutischen Sektor zeigt, dass Luxemburg im Vergleich zur OECD eine geringe Anzahl von Apotheken hat. Der Rat schlägt daher die Schaffung neuer Apotheken vor, um die geografischen Lücken zu schließen. Der DP-Abgeordnete André Bauler hat bei der Gesundheitsministerin nachgefragt, ob es bereits Überlegungen gibt, im Norden des Landes neue Apotheken zu gründen und welche Kriterien bei der Apothekenneugründung ausschlaggebend sind.

weiterlesen...
Prisong Mauer Iwwerwaachung

Wieso dürfen Gefangene des Uerschterhaff nicht arbeiten?

Gefangene des Uerschterhaff dürfen im Gegensatz zu den verurteilten Strafgefangenen in Schrassig nicht arbeiten. Dies obwohl eine Untersuchungshaft zwischen einigen Tagen und ein paar Jahren dauern kann. Wieso wird hier ein Unterschied gemacht und wird sich diesbezüglich noch etwas ändern? Unser Abgeordneter Pim Knaff hat beim zuständigen Ministerium nachgefragt.

weiterlesen...