Certificats d’incapacité de travail pendant la pandémie de Covid

La CNS a saisi plus de 1,1 million de certificats d'incapacité de travail en 2020, soit une augmentation significative par rapport à 2019. La députée du DP Carole Hartmann a voulu savoir de la part du Ministre de la Sécurité sociale, entre autres, quels étaient les secteurs les plus touchés, combien de temps duraient en moyenne les certificats d'incapacité de travail et combien de fois ils étaient prolongés.

« La Caisse national de santé (CNS) a saisi en 2020 1.163.452 certificats d’incapacité de travail. Cela représente une augmentation globale de plus de 40 % par rapport à l’année précédente, surtout perceptible au cours du mois de mars 2020 avec une augmentation de 52 %.

À ce sujet, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Sécurité sociale :

  • Monsieur le Ministre dispose-t-il de précisions sur les secteurs le plus gravement touchés par cette augmentation des incapacités de travail ?
  • Est-ce que la durée globale des incapacités de travail continues a également augmenté ? Dans l’affirmative, de combien de jours en moyenne ? Et existe-t-il un lien entre cette augmentation et la non-prise en compte des jours en incapacités de travail pour le calcul de la fin du droit à l’indemnité pécuniaire pendant l’état de crise ?
  • Combien de certificats de maladie ont été renouvelés en 2020 ? Combien de jours ont duré ces extensions en moyenne ?
  • Les demandes pour le congé pour raisons familiales, accordées sur présentation d’un certificat médical d’un enfant malade à charge du salarié et âgé de moins de 18 ans (sauf cas particulier), figurent-elles parmi le chiffre des certificats d’incapacité de travail saisis par la CNS depuis le mois de mars 2020 ? Dans l’affirmative, quelle est la part du congé pour raisons familiales, ventilée par mois ? Dans la négative, Monsieur le Ministre peut-il fournir des précisions sur le nombre et la durée des congés pour raisons familiales pris en charge ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Commune de Rambrouch : quelques questions après la restructuration du RGTR

Pourquoi, après le nouvel horaire du 17 juillet 2022, plusieurs localités de la commune de Rambrouch n’ont-elles plus de liaison directe avec Rambrouch pour assurer la correspondance vers Wiltz, Ettelbruck et Luxembourg ville ? Et pourquoi la ligne 141 ne passe-t’elle plus par Holtz et Perlé. Notre député André Bauler a contacté le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics à ce sujet.

lire plus...

Chambres à café

Pour des raisons telles qu’un manque d’hygiène et de sécurité, un certain nombre de chambres à café ont dû fermer récemment. Combien de logements de ce type ont été perdus dans le canton du Nord et quelles mesures sont prises pour améliorer la situation ? Ces questions et bien d’autres ont été posées par notre député André Bauler au Ministre du Logement.

lire plus...

Plus de bus de vaccination pour le nord?

Un bus de vaccination qui circulait à Ettelbruck a dû remplacer spontanément un bus de vaccination au centre. Et ce, alors que des citoyens faisaient la queue à Ettelbruck pour se faire vacciner.
Le député du DP André Bauler a demandé à la ministre de la Santé comment le service de bus de vaccination est organisé dans le pays, pourquoi le bus de vaccination d’Ettelbrück a dû intervenir au centre et s’il est vrai que les bus de vaccination ne se rendront plus à l’avenir jusqu’à l’arrondissement du Nord.

lire plus...

Problèmes de transport sur le Rhin

Jusqu’à quand les navires ne pourront-ils plus naviguer sur la Moselle ? Les problèmes de transport sur le Rhin risquent-ils d’entraîner un goulot d’étranglement voire un arrêt de l’acheminement des produits pétroliers ou d’autres marchandises ? Notre député André Bauler a posé ces questions et bien d’autres au Ministre de l’Économie et à la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable.

lire plus...