schwein

Des cochons transgéniques des États-Unis pour la consommation humaine ?

Aux États-Unis, le régulateur de santé américain (FDA) a récemment approuvé des porcs génétiquement modifiés pour la consommation humaine. Les députés DP Gusty Graas et André Bauler demandent au ministre de la Santé et au ministre de l'Agriculture ce qu'ils pensent de l'utilisation de ces porcs en Europe pour la production de médicaments ou la production alimentaire.

« La Food and Drug Administration (FDA), régulateur de santé américain, vient d’approuver le premier cochon génétiquement modifié pour l’alimentation humaine et les usages médicaux. Le cochon, nommé GalSafe, va pouvoir non seulement être consommé en tant que viande mais aussi être utilisé pour la production de produits pharmaceutiques ou pour la production « d’organes de remplacement ».

Même si le premier objectif est de développer des produits médicaux qui ne produiront pas d’allergies, une commercialisation de la viande de cochon GalSafe pourrait être envisagée prochainement. En tout cas, la FDA a d’ores et déjà certifié que cette viande est propre à la consommation. 

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé et à Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural :

– Quel est l’avis de Madame la Ministre concernant l’utilisation de ces cochons à des fins de recherche et de production de médicaments ?

– Est-ce que ces cochons peuvent être utilisés à des fins scientifiques en Europe ?

– Est-ce que des médicaments créés sur base de ce cochon pourront être autorisés sur le marché européen ?

– Quel est l’avis de Monsieur le Ministre concernant l’utilisation de ces cochons au service de l’alimentation humaine ?

– Sachant que l’Union européenne interdit l’élevage d’animaux transgéniques, des produits transformés à base de ces cochons pourraient-ils néanmoins être autorisés sur le marché européen ? »

Réponse

L’utilisation de porcs génétiquement modifiés à des fins scientifiques n’est pas interdite dans l’UE, mais un certain nombre d’obligations doivent être respectées pour obtenir une autorisation correspondante. Ainsi, par ex. le projet en question doit être justifié d’un point de vue scientifique. Au Luxembourg, les porcs ne sont pas utilisés à des fins scientifiques. En ce qui concerne les médicaments à base d’animaux modifiés par génie génétique, ceux-ci peuvent également être utilisés dans l’UE à condition qu’ils soient autorisés par l’EMA. Enfin, le principe de précaution doit être respecté en ce qui concerne la consommation de ces animaux. Outre le fait que la sécurité alimentaire doit être garantie, la production de viande à partir d’animaux transgéniques doit également présenter un intérêt par rapport à la viande normale avant de pouvoir être approuvée comme aliment.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Où en est le “remboursement accéléré” ?

En octobre 2021, le ministre de la Sécurité sociale de l’époque a annoncé un remboursement accéléré pour les factures médicales.
La députée du DP Carole Hartmann a demandé combien de médecins proposent ce remboursement accéléré, quels sont les délais pour ces remboursements et quelles sont les mesures prises pour inciter davantage de médecins à mettre en œuvre le remboursement accéléré.

lire plus...

Y a-t-il déjà eu des cas de ‘piqûres sauvages’ au Luxembourg ?

“Needle Spiking” consiste à injecter secrètement une substance pour rendre les gens sans défense lors de fêtes. Depuis quelque temps, on signale de plus en plus de personnes dans des clubs, à des concerts ou à des festivals victimes de ce phénomène. Y a-t-il déjà eu des cas au Luxembourg et comment réagir ? Que fait la police dans un tel cas ? Notre député Gusty Graas a interrogé les ministères concernés.

lire plus...