Des logements dans les stations de train?

Il existe déjà des projets de logements dans des bâtiments de voyageurs des CFL. Mais quel est le potentiel dans le pays entier? Y a-t-il d'autres projets qui sont prévus? Les députés du DP André Bauler et Max Hahn ont demandé des renseignements auprès du ministre compétent.

« Depuis quelques années, la station ferroviaire de Bettembourg héberge des unités de logement au service des étudiants de l’Université du Luxembourg. De même, au premier étage du bâtiment principal de la gare de Clervaux une famille a pu être accueillie en un ancien logement de service des CFL.

Dans ce contexte nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics :

– Monsieur le Ministre peut-il informer sur le nombre de logements disponibles dans les différents bâtiments voyageurs du pays ?

– Combien de bâtiments voyageurs appartenant aux CFL abritent en leur sein des unités de logement qui sont actuellement inoccupés ? Quelles en sont les raisons ?

– Existe-t-il un programme de modernisation permettant d’assainir, voire de revaloriser ces bâtiments afin d’y créer notamment des logements ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Réforme RGTR : De quelle manière le Ministère entend-il rétablir l’attractivité des lignes de bus 110 et 111 ?

Suite à la réforme RGTR, les lignes de bus 110 et 111 auraient perdu considérablement en attractivité, de façon que beaucoup de personnes de la région préféreraient de nouveau leur voiture individuelle. C’est pourquoi la députée du DP Carole Hartmann a demandé au ministre responsable comment il entend remédier à cette situation et rendre ces lignes plus attractives.

lire plus...
Atert Natur Ëmwelt Baach Floss

Les troncs d’arbres dans l’Attert sont-ils un danger ?

Les députés DP André Bauler et Gusty Graas signalent au ministère de l’Environnement qu’il y a encore des troncs d’arbres dans l’Attert qui sont dangereux pour le pont SEBES. C’est pourquoi ils demandent à la ministre ce qu’elle entend entreprendre pour éliminer ce risque et s’il existe d’autres endroits le long de l’Attert où des arbres tombés pourraient entraîner des blocages lors de crues ?

lire plus...