Max Hahn

Heure d’actualité protection du climat : technologies pour séquestrer le CO2 de l’air

Quel est le rôle des technologies qui filtrent le dioxyde de carbone de l’air dans le cadre de la protection du climat ? La Chambre des députés a abordé cette question dans une heure d’actualité. Certains appellent à mettre davantage l’accent sur les technologies « Carbon Capture, Usage and Storage » pour éliminer le CO2 de l’atmosphère et ralentir le changement climatique. Mais l’affaire n’est pas si simple, a souligné le député du DP Max Hahn dans son intervention.

Le Parti démocrate est en principe ouvert aux nouvelles technologies, et il y a encore beaucoup de potentiel dans le domaine des technologies durables. Mais en ce qui concerne l’utilisation concrète de la technologie des émissions négatives, il y aurait encore un certain nombre de problèmes.

Tout d’abord, il faut noter que ces technologies ne sont pas encore prêtes à absorber des quantités importantes de CO2. Celles-ci devraient évoluer fortement pour être suffisamment efficaces et bon marché pour les déployer à grande échelle.

Mettre trop d’espoir dans ces technologies serait donc une distraction par rapport à la vraie tâche : réduire nos émissions. Les technologies y relatives seraient prêtes à utiliser. Par conséquent, il faut se concentrer sur cela au lieu de faire de faux espoirs d’un remède miracle qui rendrait superflus les grands efforts requis.

Le DP ne serait certes pas d’office contre les technologies à émissions négatives, mais celles-ci ne pourraient être utilisées qu’en complément des autres mesures, et seulement dans quelques années, si elles seront encore significativement plus développées.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus d'actualités