Ukraineschen

How many Luxembourgers are fighting in Ukraine?

Gusty Graas asked the Minister of Foreign Affairs whether he knew whether any Luxembourg nationals or residents had joined the Ukrainian Foreign Legion.

Suite à l’invasion russe de l’Ukraine, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a fait un appel aux étrangers de rejoindre la légion internationale pour la défense de l’Ukraine. Le pays disposant d’une base légale à cet effet, les volontaires sont, après leur inscription, intégrés au sein de l’armée régulière ukrainienne. Ainsi les volontaires deviennent des combattants et bénéficient ainsi des protections à leur égard, aux termes de l’article 43 du Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12 août 1949 relatif à la protection des victimes des conflits armés internationaux (Protocole I), du 8 juin 1977. En date du 6 mars, le Ministre des Affaires étrangères ukrainien, Dmytro Kuleba, a annoncé que plus de vingt mille personnes originaires de cinquante-deux pays avaient déjà déclaré leur souhait de rejoindre la légion étrangère ukrainienne.

Dans ce contexte j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes :

  • Monsieur le Ministre a-t-il connaissance de ressortissants ou résidents luxembourgeois ayant adhéré à la légion étrangère ukrainienne, ou du moins qui ont exprimé leur volonté de le faire ?
  • Comment Monsieur le Ministre se positionne-t-il par rapport à l’engagement de ressortissants ou résidents luxembourgeois au sein de la légion étrangère ukrainienne?
  • Quelles sont les procédures à suivre si un ressortissant ou résident luxembourgeois décède ou est fait prisonnier de guerre en Ukraine ?
  • Existe-t-il des mesures de soutien ou de suivi avant ou après un engagement d’un ressortissant ou résident luxembourgeois au sein de la légion étrangère ukrainienne ? Dans la négative, Monsieur le Ministre est-il en cours d’élaborer un tel dispositif ?

Answer

Monsieur le Ministre a-t-il connaissance de ressortissants ou résidents luxembourgeois ayant adhéré à la légion étrangère ukrainienne, ou du moins qui ont exprimé leur volonté de le faire ?

Le Ministère des Affaires étrangères et européennes n’a pas connaissance de ressortissants ou résidents luxembourgeois ayant adhéré à la légion étrangère ukrainienne.

Comment Monsieur le Ministre se positionne-t-il par rapport à l’engagement de ressortissants ou résidents luxembourgeois au sein de la légion étrangère ukrainienne ?

Le Ministère des Affaires étrangères et européennes déconseille formellement aux ressortissants et résidents luxembourgeois de se rendre en Ukraine.

Quelles sont les procédures à suivre si un ressortissant ou résident luxembourgeois décède ou est fait prisonnier de guerre en Ukraine ?

Le traitement des combattants décédés et des prisonniers de guerre est régi par les Conventions de Genève et leurs Protocoles additionnels.

Existe-t-il des mesures de soutien ou de suivi avant ou après un engagement d’un ressortissant ou résident luxembourgeois au sein de la légion étrangère ukrainienne ? Dans la négative, Monsieur le Ministre est-il en cours d’élaborer un tel dispositif ?

Comme indiqué, le Ministère des Affaires étrangères et européennes n’a pas connaissance d’un tel engagement. Aucune mesure de soutien ou de suivi ne s’applique dès lors.

Would you like this parliamentary question to be translated into English?

Share:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

More parliamentary questions

Drinking water from the Moselle river?

Studies are currently being carried out to possibly prepare water from the Moselle for human consumption in the future. DP MPs André Bauler and Gusty Graas have asked when these studies will be completed and what the water quality of the Moselle is like.

read more...

Extension of the death penalty in Belarus

On 18 March this year, Belarus by decree extended the possibility to be condemned to the death penalty, so that now not only people who took part in a terrorist act, but also those who attempted such an act can be punished with the death penalty. The opposition sees in this decision an attempt to suppress the free expression of opinion and the opponents of the government. How to assess this situation? Our MP Gusty Graas inquired at the Ministry of Foreign Affairs.

read more...