Indemnité accordée aux médecins en voie de spécialisation

La loi du 31 juillet 2020 a adapté les indemnités accordées aux médecins en voie de spécialisation. Les députés du DP Carole Hartmann et André Bauler ont notamment demandé à la ministre de la Santé si les médecins en voie de spécialisation bénéficient déjà de cette indemnité adaptée et, dans le cas contraire, si un remboursement rétroactif du différentiel est prévu.

Question

« Afin d’augmenter l’attractivité des études spécialisées en médecine, la loi du 31 juillet 2020 portant organisation d’études spécialisées en médecine à l’Université du Luxembourg a, entre autres, adapté les indemnités mensuelles des médecins en voie de spécialisation (MEVS) et des maîtres de stage.

En effet, conformément à l’article 14 de la loi précitée, le médecin en voie de formation, inscrit de plein droit aux études spécialisées en médecine, touche une indemnité de stage mensuelle qui augmente progressivement au fil des années et dont la répartition de la participation à l’indemnité de stage se présente comme suit:

L’article 14 de la loi précitée précise encore que l’indemnité est versée au médecin en voie de formation respectivement par le ministre ayant la Santé dans ses attributions et par son maître de stage ou l’établissement hospitalier dans lequel il suit l’enseignement clinique.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé :

  • Madame la Ministre de la Santé peut-elle confirmer que les médecins en voie de spécialisation bénéficient d’ores et déjà de l’adaptation de l’indemnité de stage, telle que prévue par la loi précitée du 31 juillet 2020 ? Est-ce que la répartition de la participation à l’indemnité de stage entre le ministre ayant la Santé dans ses attributions et le maître de stage ou l’établissement hospitalier est respectée ?
  •  Dans l’affirmative, à partir de quelle date les MEVS ont bénéficié de l’adaptation de l’indemnité ?

Dans la négative, pour quelles raisons le montant de l’indemnité n’a pas été adapté jusqu’à présent ? Les médecins concernés auront-ils, le cas échéant, droit à un remboursement rétroactif du différentiel ? »

Réponse

La loi du 31 juillet 2020 portant organisation d’études spécialisées en médecine à l’Université du Luxembourg a introduit les études spécialisées en médecine dans les disciplines de la médecine générale, de la neurologie et de l’oncologie médicale. Ces études spécialisées en médecine aboutissent à un diplôme d’études spécialisées (DES) et ont débuté en octobre 2021. Les médecins en voie de formation ayant commencé leur formation au 1er octobre 2021 bénéficient depuis cette date des indemnités indiquées dans la loi précitée.

En ce qui concerne la participation à l’indemnité de stage, la répartition entre le ministre ayant la Santé dans ses attributions et le maître de stage ou l’établissement hospitalier est clairement définie par la loi susmentionnée et le ministère de la Santé n’a pas connaissance d’un non-respect de ces dispositions.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Quand le pont d’Ell sera-t-il rénové?

En raison du mauvais état du pont d’Ell, il est prévu depuis longtemps de rénover ou de renouveler complètement ce pont. Comme le dossier ne semble pas avancer, le député du DP André Bauler a demandé où en sont les travaux.

lire plus...

Comment le service aux patients peut-il être amélioré à l’avenir pour les mammographies ?

La Commission européenne a émis une recommandation pour faire la mammographie pour les femmes âgées de 45 à 74 ans. Actuellement, au Luxembourg, le dépistage obligatoire n’est pratiqué que pour les femmes de plus de 50 ans. Il faut souvent trop de temps pour obtenir un rendez-vous pour un check-up. Notre députée Carole Hartmann a demandé au Ministère de la Santé si cela va changer à l’avenir.

lire plus...