“Klibberen”, un patrimoine immatériel?

Sonner la crécelle " Klibberen " est une vieille tradition au Luxembourg. Les enfants de chœur ont lancé une initiative pour que cette tradition soit inscrite sur la liste nationale du patrimoine culturel immatériel. Notre député André Bauler salue l'initiative et a demandé à la ministre de la Culture si elle était disposée à soutenir les enfants de chœur dans cette démarche, voire à inscrire la tradition du " Klibberen " dans la liste du patrimoine culturel immatériel.

„D’Klibberen ass eng al Traditioun aus dem Elsass a vu Lëtzebuerg wou d’Kanner vu Gréngen Donneschdeg bis Ouschtersonndeg d’Kiercheklacken ersetzen a Moies, Mëttes an Owes mat hire Klibberen duerch d’Stroosse ginn.

D’Lëtzebuerger Wort schreift haut, datt déi Verantwortlech vun de Lëtzebuerger Massendénger derfir suerge wëllen, datt d’Klibberen op déi national Lëscht vum immaterielle Kulturierwen opgeholl gëtt. Dofir maachen si en Opruff un d’Bevëlkerung fir Dokumentatiounsmaterial ze kréien an hire Froebou op hirem Internetsite auszefëllen. Dës Initiative ass begréissenswäert a soll deementspriechend och ënnerstëtzt ginn.

An deem Kontext wollt ech der Madamm Kulturministesch folgend Froe stellen:

  1. Wéi steet d’Madamm Ministesch zu der Initiative vun de Lëtzebuerger Massendénger?
  2. Wier d’Madamm Ministesch bereet d’Klibberen op déi national Lëscht vum Kulturierwen opzehuelen?Wa jo, ënner wat fir enge Bedéngungen?
  3. Ass d’Madamm Ministesch bereet, de Promoteure vun dëser Initiative mat Rot an Dot zur Säit ze stoen an hinnen Experten, z.B. aus staatleche Verwaltungen, unzeginn, déi si an hirer Aarbecht begleede kënnen?

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Prisong Mauer Iwwerwaachung

Dans quelle mesure les gardiens de prison sont-ils protégés contre les attaques ?

La situation des gardiens dans la prison n’est pas facile. Les agressions verbales font partie de leur quotidien, et les agressions physiques et les menaces graves sont également de plus en plus courantes. Comment le personnel pénitentiaire est-il protégé ? Combien d’attaques y avait-t-il ces dernières années ? Et comment les gardiens peuvent-ils se protéger contre les menaces ? Nos députés Claude Lamberty et Max Hahn ont demandé les ministres responsables.

lire plus...