Claude Meisch

L’école face à la pandémie de Covid-19

Alors que certains pays ont misé davantage sur l’enseignement à domicile, le Luxembourg a opté pour un choix plus équilibré. L’introduction des semaines A/B – un modèle hybride entre l’enseignement à domicile et l’enseignement en présentiel – s’est finalement présentée comme la meilleure solution.

Sous la devise « Un maximum de chances pour l’éducation, un minimum de chances pour le virus », le ministre de l‘éducation Claude Meisch s’est engagé pour une rentrée scolaire 2020/2021 qui harmonise deux grands objectifs : la protection de la santé des enseignants et des étudiants d’une part, et la continuation d’un enseignement inclusif d’autre part. Un énorme défi !

Afin de limiter la transmission du virus dans le milieu scolaire, le ministère de l’éducation a élaboré un dispositif sanitaire en trois étapes, qui permet d’adapter les mesures d’hygiène et de distance, ainsi que les isolations et les quarantaines, à l’état actuel des écoles. La stratégie de dépistage, avec ses équipes mobiles et ses tests rapides, joue également un rôle principal. Les masques FFP-2 et les compteurs de CO2 que le ministère a distribués aux enseignants, offrent une protection supplémentaire.

L’égalité des chances est une autre priorité de Claude Meisch. Le ministre veut éviter à tout prix que la pandémie accroisse les inégalités sociales entre les élèves. Pour accompagner les enfants pendant l’enseignement à domicile et durant les vacances, plusieurs initiatives ont été lancées, dont la Summerschool et la plateforme schouldoheem.lu.

Le ministre est particulièrement sensible au bien-être des enfants et des jeunes. C’est pourquoi il a autorisé – sous réserve de précautions – la reprise des sports scolaires et des activités périscolaires dans les meilleurs délais. Au-delà des missions éducatives, les intérêts sportifs, sociaux et culturels des jeunes devraient enfin revenir au premier plan.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus d'actualités

Atert-Wark – la nouvelle section locale du DP au nord du pays

La commune der Mertzig, avec son bourgmestre Mike Poiré, a rejoigné la section locale de Redange et la section de fusion Atert-Wark s’est formée. Jusqu’en 2020 la commune de Mertzig faisait partie de la section locale de la « Nordstad ».

L’ancienne section de Redange a depuis très longtemps collaboré avec la section de Rambrouch. C’est pour cette raison que la section de Rambrouch avec son nouveau président seront également présentés.

lire plus...
Corinne Cahen

Entretien avec la Ministre de la Famille Corinne Cahen

La plupart du temps, les résidents se sentent bien. Cependant, des personnes âgées me disent tous les jours qu’elles ne veulent plus jamais être enfermées. Je peux très bien comprendre cette situation. Nous ferons donc tout notre possible pour que chacun puisse vivre sa vie de manière indépendante, y compris dans les maisons de retraite et de soins.

lire plus...