Les transplantations d’organes ont-elles diminué en raison de la pandémie?

En raison de la crise Covid, de nombreuses autres procédures et traitements médicaux ont dû être annulés ou reportés. Cela vaut également pour les greffes d'organes, en particulier les greffes de rein. La députée du Parti démocratique Carole Hartmann a demandé à la ministre de la Santé, entre autres, combien de transplantations de reins ont dû être annulées pendant la pandémie, combien de patients attendent un rein dans ce pays et quelles sont les conditions à remplir pour être inscrit sur la liste d'attente.

« Les transplantations d’organes sauvent des vies. En France, la presse s’est récemment fait l’écho de la déprogrammation des transplantations d’organes en raison de la surcharge des services de réanimations due à la crise du Covid-19. En effet, les greffes d’organes ont baissé en France de 25% par rapport à l’année précédente. Avec une baisse 29%, cette chute du nombre d’opérations a particulièrement touché les patients en attente d’un rein.

À ce sujet, j’aimerai poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé :

  • D’une manière générale, Madame la Ministre, dispose-t-elle des chiffres de patients en attente d’un greffon au Luxembourg?
  • Combien de transplantations rénales ont été déprogrammées en raison de la pandémie du Covid-19?
  • Combien de personnes sont inscrites sur la liste d’attente pour une greffe de rein?
  • Quelles sont les conditions à remplir pour pouvoir recevoir une greffe de reins? Est-il vrai qu’un patient n’a pas droit à une transplantation rénale tant qu’un de ses reins est encore fonctionnel à 80 % ? Dans l’affirmative, quelle en est la raison?
  • Combien de greffes de rein sont réalisées chaque année au Luxembourg? Combien de greffons proviennent d’une personne vivante ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Zoom sur les professionnels de l’immobilier

Au cours des dernières années, la demande croissante sur le marché du logement est allée de pair avec une augmentation du nombre d’agences immobilières au Luxembourg. Dans ce contexte, notre député André Bauler s’est renseigné auprès des ministres compétents sur la valeur ajoutée générée par les professionnels de l’immobilier et sur l’évolution du nombre de faillites.

lire plus...

Est-ce que la présence de la punaise diabolique a déjà été confirmée au Luxembourg ?

La punaise diabolique bambou est un insecte envahissant originaire d’Asie qui cause de nombreux maux de tête aux viticulteurs, producteurs de fruits et légumes. Ces punaises peuvent effectivement causer de très gros dégâts dans les vignes, les vergers ou les jardins potagers. Les membres du DP André Bauler et Gusty Graas ont demandé aux ministres concernés si ces insectes s’étaient déjà propagés au Luxembourg et si des dégâts avaient déjà été détectés dans les cultures.

lire plus...

Quel support pour la minorité Hazara persécutée en Afghanistan ?

Selon une investigation de la chaîne d’information BBC, la minorité Hazara serait à nouveau persécuté par les talibans en Afghanistan. Sous le prétexte d’y habiter illégalement, des centaines de personnes sont actuellement expulsées de leur maison. Notre député Gusty Graas a demandé au Ministère des Affaires étrangères et européennes si, à l’instar des missions lors de la prise de pouvoir des talibans, des interventions sont prévues afin de venir au secours à cette communauté et quelle sera la position du Gouvernement taliban au sein des Nations Unies.

lire plus...

Troisvierges – Encore une fermeture d’un bureau de poste ?

Au cours des cinq dernières années, de nombreux bureaux de poste ont dû fermer leurs portes pour faire place à des canaux de vente alternatifs tels que les guichets automatiques et les offres en ligne. Dans ce contexte, le député André Bauler s’est renseigné sur l’avenir du bureau de poste de Troisvierges auprès du Ministre de l’Économie.

lire plus...