Livres scolaires gratuits : combien un ménage économise-t-il par enfant?

Depuis deux ans déjà, l'État prend en charge les coûts des manuels scolaires pour les élèves du secondaire. Les députés du DP Claude Lamberty et Max Hahn ont demandé au ministre de l'Education à combien cette décharge financière pour les ménages se chiffrait.

Fro

« Depuis la rentrée 2018-2019, les manuels scolaires obligatoires sont distribués à titre gratuit aux élèves de l’enseignement secondaire classique et général ainsi qu’à ceux de la formation professionnelle. Le programme de la gratuité des manuels scolaires a ainsi contribué à l’égalité des chances de notre système scolaire. 

Afin d’encourager l’utilisation durable des manuels scolaires, le recours aux manuels d’occasion est récompensé par un bon d’achat à hauteur de 50% de la valeur des livres non-commandés.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de l’Enfance :

  • Monsieur le Ministre, peut-il informer sur le nombre et la valeur des manuels scolaires obligatoires qui ont été commandés via l’application MyBooks pour la rentrée 2020/2021 ? 
  • Est-ce que le nombre et la valeur totale des bons ont augmenté ou diminué depuis l’introduction du programme de gratuité ?
  • Combien d’argent un ménage peut-il économiser en moyenne par enfant et par année scolaire ? »

Äntfert

Dans leur question parlementaire, les honorables Députés demandent des informations au sujet de la gratuité des manuels scolaires.

Ad 1)

Le tableau ci-après renseigne sur le nombre et la valeur des manuels scolaires obligatoires qui ont été commandés via l’application MyBooks pour la rentrée 2020/21 :

Manuels vendus258 9506 684 077,60 €
Manuels réservés17 775492 671,70 €

Total des commandes1

276 7257 176 749,30 €

1 situation au 11 novembre 2020

Ad 2)

L’évolution du nombre et de la valeur totale des bons d’achats générés en cas de non-sélection d’un manuel scolaire obligatoire se présente comme suit :

Année scolaireNombre de bons générésValeur totaleValeur totale réclaméeValeur moyenne
2018/1926 5691 875 362,68 €1 360 058,27 €70,58 €
2019/2014 733645 876,07 €268 612,13 €43,84 €

2020/212

8 018296 098,75 €66 962,90 €36,93 €

2 situation au 11 novembre 2020

Ad 3)

Le montant qu’un ménage peut économiser en moyenne par enfant varie en fonction de la classe et de l’ordre d’enseignement dans lesquels un élève est inscrit. En effet, le nombre de manuels obligatoires est p.ex. plus élevé pour un élève de 7e, alors qu’en classe de 1re, moins de manuels obligatoires figurent au programme. L’économie engendrée par la gratuité des manuels peut s’élever jusqu’à 450 EUR par élève. Pour l’année scolaire actuelle, la moyenne s’élève à 212,42 EUR. Elle était de 187,21 EUR en 2018/19 et de 179,51 EUR en 2019/20. À ce montant vient s’ajouter, le cas échéant, la valeur du chèque-livres.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Pédiatrie au Luxembourg

Si l’enfant est malade mais que le pédiatre n’est pas disponible à ce moment-là, les parents peuvent emmener leur enfant à la clinique pédiatrique, à la clinique Bohler ou au service pédiatrique ambulatoire du Centre hospitalier du Nord. Outre les longs délais d’attente, les parents du nord et de l’est du pays en particulier doivent souvent faire de longs trajets. Les députés du Parti démocratique André Bauler et Carole Hartmann ont donc demandé à la ministre de la Santé combien de personnes travaillent en pédiatrie et si d’autres structures seront proposées pour le nord et l’est du pays.

lire plus...

Quand le Groupe de Support Psychologique du CGDIS intervient-il ?

En tant qu’administration du CGDIS, le Groupe de Soutien Psychologique intervient lors d’accidents, de catastrophes ou d’autres incidents. Où les équipes de bénévoles ont-elles été déployées récemment, qu’en est-il de leur effectif et est-ce que la crise sanitaire a aggravé la situation pour ces équipes aussi ? Nos députés Claude Lamberty et Max Hahn se sont renseignés auprès du Ministère responsable.

lire plus...