L’orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg

L'orgue de la Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg a été démonté l'année passée pour être restauré et modernisé. Dans sa question parlementaire, le député André Bauler s'interroge principalement sur le financement de ces travaux.

« L’orgue symphonique HAUPT (1937/38) de la Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg a été démonté en été dernier afin d’être restauré entièrement et de se voir équipé de la technologie moderne. En effet, au fil des années le matériel est devenu vétuste, voire défectueux.

Dans ce contexte j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Culture :

1. Dans quelle mesure le Ministère de la Culture intervient-il dans le financement de cette restauration et des travaux de modernisation, voire d’extension ?

2. Un accompagnement de la part de l’administration des Sites et Monuments nationaux est-il requis dans ce cadre ?

3. À concurrence de quelle part les autres partenaires participent-ils au financement de ce projet ?

4. Madame la Ministre peut-elle fournir d’éventuelles précisions sur l’orgue symphonique de la Cathédrale (historique, état actuel, augmentation éventuelle du nombre de registres, etc.) ? »

Réponse

La ministre de la Culture annonce dans sa réponse que le ministère participe au financement du réaménagement et de la restauration de l’orgue symphonique de la Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg jusqu’au montant maximal de 916.666,66 EUR, soit un tiers du cadre financier de 2.750.000.-EUR TTC, qui a été fixé pour le projet final. Les deux tiers restants sont couverts par la Ville de Luxembourg et le Fonds de gestion respectivement, précise Madame Sam Tanson.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Prisong Mauer Iwwerwaachung

Dans quelle mesure les gardiens de prison sont-ils protégés contre les attaques ?

La situation des gardiens dans la prison n’est pas facile. Les agressions verbales font partie de leur quotidien, et les agressions physiques et les menaces graves sont également de plus en plus courantes. Comment le personnel pénitentiaire est-il protégé ? Combien d’attaques y avait-t-il ces dernières années ? Et comment les gardiens peuvent-ils se protéger contre les menaces ? Nos députés Claude Lamberty et Max Hahn ont demandé les ministres responsables.

lire plus...