Plus d’informations sur la nouvelle auberge de jeunesse dans la Nordstad

Dans le cadre du réaménagement de la gare d'Ettelbruck, une nouvelle auberge de jeunesse doit également être construite. Le député du DP André Bauler a demandé plus d'informations au ministère responsable.

« Dans le cadre du réaménagement et de la modernisation de la gare d’Ettelbruck, le gouvernement se propose d’y construire une auberge de jeunesse, en tenant compte de la fonction actuelle et future à jouer par la région Nordstad.

Dans ce contexte j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics et à Monsieur le Ministre du Tourisme et des Classes moyennes :

  • Monsieur le Ministre peut-il informer sur l’évolution du projet en question ? Peut-il informer aussi sur le concept de gestion de cette auberge de jeunesse et sur ses différentes missions ? Est-il également prévu de coopérer, entre autres, avec les lycées du pays, en particulier durant la saison hivernale, afin d’assurer une utilisation rationnelle de cette structure (formations continues, séminaires, réunions diverses, …) ? Quelle sera le rôle de cette auberge de jeunesse dans la promotion touristique du pays ?
  • Quand les travaux d’exécution pourraient-ils être lancés au plus tard ? Quelle sera leur durée ?
  • Quelle sera la capacité d’hébergement finale de cette auberge de jeunesse et quels types de personnels seront requis afin de l’exploiter dans de bonnes conditions ? »

Réponse

Question 1 :

Monsieur le Ministre peut-il informer sur l’évolution du projet en question ? Peut-il informer aussi sur le concept de gestion de cette auberge de jeunesse et sur ses différentes missions ? Est-il également prévu de coopérer, entre autres, avec les lycées du pays, en particulier durant la saison hivernale, afin d’assurer une utilisation rationnelle de cette structure (formations continues, séminaires, réunions diverses, …) ? Quelle sera le rôle de cette auberge de jeunesse dans la promotion touristique du pays ?

Actuellement les études du projet développé sous régie de l’Administration des bâtiments publics se trouve au stade de l’avant-projet sommaire.

Il importe de préciser que ledit projet comprend deux entités distinctes, à savoir une auberge de jeunesse avec des chambres et un complexe administratif avec des bureaux pour des services étatiques ou para-étatiques. Les espaces communs de restauration et de réunion sont planifiés de manière à pouvoir réaliser des synergies nécessaires entre les utilisateurs des bâtiments.

Si une utilisation rationnelle des espaces mis à disposition est certes aspirée, toute déclaration relative à une coopération éventuelle s’avère en ce moment prématurée alors qu’elle dépendra fortement de l’attribution définitive des surfaces du complexe administratif.

Des coopérations quelconques ne sont actuellement pas prévues. Bien que les auberges de jeunesse soient traditionnellement ouvertes à toute sorte de partenariat avec des organisations du domaine de la jeunesse, il y a lieu de considérer que l’auberge de jeunesse d’Ettelbruck aura probablement de toute manière un taux de réservation élevé.

Il convient de noter que l’auberge de jeunesse bénéficie d’un potentiel important en matière de promotion touristique, surtout en ce qui concerne le tourisme à vélo. En effet, Ettelbruck pourrait devenir une jonction importante du réseau européen de cyclotourisme reliant le Luxembourg notamment à la Belgique, à l’Allemagne et aux Pays-Bas par la « Vennbahn », ou encore au réseau de pistes cyclables de la Sûre et de la Moselle en passant par Vianden ou Echternach. Il est ainsi prévu de construire un parking équipé et sécurisé pour les touristes venant avec leurs propres vélos sur le site de l’auberge de jeunesse.  

Question 2 :

Quand les travaux d’exécution pourraient-ils être lancés au plus tard ? Quelle sera leur durée ?

Le début des travaux d’exécution est fortement conditionné par les contraintes techniques et temporelles en relation avec les autres projets de construction réalisés dans le cadre du Pôle d’échange multimodal de la gare d’Ettelbruck, à savoir un tunnel routier (APC) ainsi qu’une gare de bus, un park & ride et un nouveau bâtiment voyageur (CFL).

En effet, les phasages très complexes entre les différents ouvrages engendrent une cascade bien définie des différentes étapes d’exécution. Suivant les prévisions actuelles, les travaux de construction du complexe de l’auberge et du bâtiment administratif pourraient commencer en 2024. La durée des travaux est actuellement estimée à quelque 30 mois.

Question 3 :

Quelle sera la capacité d’hébergement finale de cette auberge de jeunesse et quels types de personnels seront requis afin de l’exploiter dans de bonnes conditions ?

Suivant le programme de construction défini par l’« Auberges de Jeunesse Luxembourgeoises asbl », le projet se base sur une capacité de 124 lits.

Quant aux types de personnels requis afin d’exploiter l’auberge de jeunesse dans de bonnes conditions, force est de constater que cette décision n’est pas du ressort du gouvernement, elle revient au gestionnaire de l’auberge de jeunesse, à savoir l’« Auberges de Jeunesse Luxembourgeoises asbl ».

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Réforme RGTR : De quelle manière le Ministère entend-il rétablir l’attractivité des lignes de bus 110 et 111 ?

Suite à la réforme RGTR, les lignes de bus 110 et 111 auraient perdu considérablement en attractivité, de façon que beaucoup de personnes de la région préféreraient de nouveau leur voiture individuelle. C’est pourquoi la députée du DP Carole Hartmann a demandé au ministre responsable comment il entend remédier à cette situation et rendre ces lignes plus attractives.

lire plus...
Atert Natur Ëmwelt Baach Floss

Les troncs d’arbres dans l’Attert sont-ils un danger ?

Les députés DP André Bauler et Gusty Graas signalent au ministère de l’Environnement qu’il y a encore des troncs d’arbres dans l’Attert qui sont dangereux pour le pont SEBES. C’est pourquoi ils demandent à la ministre ce qu’elle entend entreprendre pour éliminer ce risque et s’il existe d’autres endroits le long de l’Attert où des arbres tombés pourraient entraîner des blocages lors de crues ?

lire plus...