Quels sont les plans des CFL pour la locomotive historique 5519?

La locomotive 5519 est la dernière locomotive à vapeur luxembourgeoise encore en service. Cependant, elle n'est pas autorisée à circuler sur le réseau ferroviaire luxembourgeois car elle n'est pas équipée du système de sécurité ETCS. De même leurs quatre wagons «Wegmann» ne sont plus autorisés à circuler pour des raisons de sécurité. Le député du DP, Gusty Graas, a donc demandé aux ministres concernés quels étaient les plans pour la locomotive, si elle serait autorisée à rouler à nouveau à l'avenir ou si elle pourrait être présentée au public dans le cadre d'un nouveau musée des chemins de fer.

« La locomotive 5519, dont les CFL sont propriétaires, est non seulement une des plus anciennes locomotives luxembourgeoises, mais également la dernière locomotive à vapeur à être toujours opérationnelle.

Cependant l’avenir de cette locomotive historique semble incertain. En effet, depuis 2014 ses wagons « Wegmann » ne peuvent plus être utilisés pour des raisons de sécurité, avec la conséquence que seulement très peu de courses ont été effectuées depuis lors. De plus, la locomotive n’est pas équipée du système de sécurité ETCS, ce qui l’empêche de circuler sur le réseau luxembourgeois.

Dans ce contexte j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics et à Madame la Ministre de la Culture :

– Est-il prévu d’équiper la locomotive 5519 du système de sécurité ETCS ? Dans l’affirmative, pour quand les travaux y relatifs pourront-ils être terminés ?

– Quel est l’état d’avancement de la rénovation des quatre wagons « Wegmann » ? Pour quand les travaux y relatifs pourront-ils être achevés ?

– De quelle manière l’association sans but lucratif « 5519 », créée le 15 avril 1987 et qui s’investit depuis lors avec beaucoup d’engagement pour la conservation et la restauration de la locomotive 5519, sera-t-elle à l’avenir soutenue financièrement et logistiquement ?

Un nouveau hall à Pétange a été récemment aménagé pour héberger du vieux matériel ferroviaire. Peut-on en conclure que cette infrastructure pourrait servir dans l’avenir de musée sur l’histoire des chemins de fer au Luxembourg, où la locomotive 5519 pourrait également être présentée au public ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Tularémie aussi au Luxembourg?

En Allemagne, la tularémie se propage toujours. Cette maladie infectieuse peut également être transmise à l’homme. Y a-t-il des cas d’animaux malades au Luxembourg en ce moment ? Où sont les risques et pour qui ? Les chasseurs et les agriculteurs ont-ils été informés sur la situation ? Quelles mesures préventives sont en place pour éviter une propagation au Grand-Duché ? Les députés Claude Lamberty et Max Hahn ont demandé au ministère responsable.

lire plus...

Des installations de récupération d’eau de pluie dans les bâtiments publics pour économiser de l’eau potable?

L’installation d’un système de récupération d’eau de pluie pour l’utiliser à différentes fins, est une opportunité d’économiser de l’eau potable, surtout lorsque la sécheresse et la chaleur mettent les eaux souterraines sous pression. Les députés du DP Max Hahn et André Bauler ont interrogé le ministre responsable quelle était la situation en ce qui concerne les bâtiments publics.

lire plus...

Une solution pour le musée de la Police?

À l’époque, la collection historique de la police était hébergée dans l’ancien garage de la Gendarmerie, un bâtiment digne de protection à Verlorenkost, où les travaux de construction du futur garage du gouvernement devraient commencer en 2022. Par conséquent, une solution définitive ou du moins provisoire pour la collection devrait être trouvée cette année. Dans ce contexte, notre député André Bauler a posé quelques questions à la Ministre de la Culture et au Ministre de la Police.

lire plus...

Extension du chômage partiel dans le secteur de la construction

En raison de la pénurie de matières premières et d’autres matériaux, le gouvernement a décidé de prolonger le chômage partiel dans le secteur de la construction jusqu’en juin. Dans ce contexte, les députés du Parti démocratique André Bauler et Carole Hartmann ont demandé aux ministres responsables, entre autres, combien d’entreprises sont concernées par cette mesure et quelles conditions doivent être remplies pour pouvoir demander le chômage partiel.

lire plus...