Toujours plus de nuisances sonores par des véhicules?

Face au stress quotidien, chacun a besoin d'un minimum de calme et de tranquillité. C'est particulièrement vrai pour les patients des hôpitaux, les résidents des maisons de retraite, mais aussi pour chaque citoyen dans son propre domicile, que ce soit dans un quartier résidentiel, une région touristique ou sur une route principale. Cette tranquillité, à laquelle tout citoyen a droit, est de plus en plus perturbée par certaines tendances du trafic routier, comme notamment les pots d'échappement trafiqués ou la pratique du "drift" sur les parkings publics, qui provoquent de plus en plus de bruits et de nuisances inutiles. C’est ainsi qu’André Bauler a donc posé une question parlementaire au Ministre de la Police.

„Den 3. Juni hunn ech mat Intressi e Commentaire vum Marie Gales op RTL gelauschtert an där d’Problematik vum Kaméidi vu manipuléierte Gefierer beklot gëtt. Der Journalistin fale virun allem Gefierer op,”bei deenen den Auspuff manipuléiert gouf. Quad‘en, déi nach versichen am Stau duerch d’Mëtt ze fueren an Autoen, bei deene serieméisseg e Knäppchen agebaut ass fir Kaméidi ze maachen! Deslescht erlieft am Mierscher Tunnel, wou ech duecht, ech wier an enger Formel 1 Course“, esou d’Commentatrice.

Dat wat am Kommentar vun RTL beschriwwe gëtt, dat erlieft ee queesch duerch d’Land. Ëmmer méi Leit bekloen sech: an de Wunnquartiere vun de Stied, an den touristesche Regiounen, op den Haaptstroossen duerch eis Uertschaften, bei Spideeler an Altersheimer, op grousse Parkingen, etc. . Dacks sinn et auslännesch Biker, déi eist Land zum Motorradsparadäis deklaréiert hunn – awer eben net nëmmen. Et däerf ee beileiwen net all Motorrads- an Autofuerer an dat selwecht Dëppe geheien. Do gëtt et eben déi eng Leit, déi ganz récksiichtsvoll fueren, a leider eben och déi aner. Esouee Verhalen ass einfach respektlos. Ma déi Situatioune sinn och oft ganz geféierlech. Déi Chauffere brénge schliisslech net nëmme sech selwer a Gefor, ma och aner Leit déi ënnerwee sinn, sief et an anere Gefierer, mam Velo oder zu Fouss.

Virun dësem Hannergrond wollt ech dem Här Policeminister folgend Froe stellen:  

  1. Wéi systematesch ginn d’Kontrollen a punkto Bekämpfung vum Kaméidi vu sou Gefierer organiséiert?
  2. Muss d’Police de la route an deem Kontext eventuell nei opgestallt a personell opgestockt ginn – well et gëtt ëmmer gesot, datt et carrément u Leit feelt; datt dat de Problem par excellence wier?
  3. Ass d’Police mat adequatem Material ausstafféiert fir de Kaméidi genee kënnen ze moossen, sou wéi dat z.B. an der Belsch de Fall ass?
  4. Wéi vill Strofe goufen an dësem Zesummenhank zanter 2018 ausgeschwat?“

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

De l’eau potable de la Moselle?

Des études sont actuellement menées pour éventuellement traiter l’eau de la Moselle à des fins de consommation humaine à l’avenir. Les députés du DP André Bauler et Gusty Graas ont demandé quand ces études seront terminées et quelle est la qualité de l’eau de la Moselle.

lire plus...

Extension de la peine de mort au Bélarus

Le 18 mars de cette année, le Bélarus a étendu par décret la possibilité d’être condamné à la peine de mort, de sorte que désormais non seulement les auteurs d’un acte terroriste mais aussi ceux qui auraient tenté un tel acte peuvent être punis de la peine de mort. L’opposition voit dans cette décision une tentative de réprimer la libre expression d’opinion et les opposants au gouvernement. Comment évaluer cette situation ? Notre député Gusty Graas s’est renseigné auprès du Ministère des Affaires étrangères.

lire plus...