DP-Rumelange : Une équipe bleue dans la ville de la terre rouge

En 2017, la jeune équipe autour de « Mini » Wagner a réussi un véritable exploit. Après plus de 30 ans, une nouvelle couleur est présente au sein du conseil municipal : le bleu.

Se plaindre ne suffit pas

« La majorité était tellement habituée à être au pouvoir que beaucoup de choses ont mal tourné dans la commune. Beaucoup de gens étaient mécontents, mais les options politiques étaient limitées : soit le LSAP, soit le CSV. Ce n’est pas un choix ! » Mini insiste. Et parce que se plaindre ne suffit pas quand on veut changer quelque chose, il a cofondé la section du DP à Rumelange avec d’autres personnes – à peine quatre mois avant les élections. « C’était vraiment un défi car aucun d’entre nous n’avait d’expérience en politique. Mais nous avons reçu beaucoup de soutien de nos collègues du DP Kayl-Tétange. La volonté de changer les choses était là et nous avions beaucoup de jeunes motivés qui voulaient s’engager. Nous n’étions pas intéressés par les jeux politiques. Nous voulions faire bouger les choses et aider les gens à résoudre leurs problèmes ».

Une nouvelle dynamique

Faire avancer Rumelange et apporter un vent nouveau dans la commune la plus méridionale du pays. C’est l’objectif principal de la section du DP de Rumelange. « Dans le passé, il s’est toujours passé beaucoup de choses ici. Il y avait des cinémas, des discothèques et même un tram. Aujourd’hui, il n’y a même plus de banque et la poste sera bientôt fermée. Nous avons besoin d’une nouvelle dynamique dans notre commune ». La mobilité est une priorité absolue. Le DP de Rumelange veut notamment mettre l’accent sur la modération du trafic et renforcer les transports publics. En outre, un nouveau concept de parc et la création d’une zone de rencontre devraient contribuer à améliorer la situation.

Des idées concrètes

Le DP de Rumelange veut faire passer les besoins des gens en premier. Les citoyens devraient être davantage impliqués et leurs préoccupations devraient être entendues. Comme de nombreuses villes du Luxembourg, Rumelange est en pleine croissance et a besoin d’infrastructures modernes et adaptées aux besoins de la population. Que ce soit dans le domaine sportif, scolaire ou social. Heureusement, les questions concernant la nouvelle maison de retraite ont pu être résolues avec l’aide du ministère de la famille. Une autre demande importante de la section locale est la valorisation du patrimoine industriel. « Tout le monde connaît le Musée de la Mine, mais il y a beaucoup d’autres lieux qui méritent d’être explorés ». En ce moment, avec le programme Man & Biosphere de l’Unesco pendant l’année culturelle Esch2022, c’est le bon moment pour réaliser l’un ou l’autre projet passionnant dans ce domaine. Cela contribuera également à promouvoir davantage le tourisme dans la région sud du Luxembourg.

Patrick Wagner, appelé « Mini »

Mini Wagner a fait beaucoup de choses dans sa vie, mais l’ancien propriétaire d’un pub est surtout connu pour son spectacle de parodie « Mini’s Crazy Show », qui est toujours populaire dans tout le pays aujourd’hui. À 55 ans, il n’est entré en politique que tardivement.

« Je n’aimais pas la façon dont les choses se passaient ici à Rumelange, mais il est toujours plus facile de se plaindre que de s’impliquer et de faire mieux. Je voulais changer quelque chose ».

Pour le conseiller communal libéral, il est particulièrement important de donner aux jeunes une voix en politique et de les écouter. Que la jeunesse soit engagée et ait de bonnes idées, personne n’a besoin de le convaincre de cela : en 2017, le DP de Rumelange a présenté l’une des plus jeunes listes de tout le pays.

Deelen:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Weider Artikelen

« SOUVENT AU BON MOMENT AU BON ENDROIT »

De thés dansants et du mai ’68, de l’assermentation avec Werner et Santer comme une des seules femmes sur le « Knuedler », et du conseil d’Europe et son rapport sur la Fifa: retrospective sur une carrière en politique longue et mouvementée.

Carole Hartmann

Spotlight : Carole Hartmann

Après les dernières élections législatives, la présidente de la circonscription électorale Est a fait son entrée à la Chambre des députés et est désormais l’une des plus jeunes députées. Nous avons parlé avec l’avocate de ses priorités politiques, de ses préoccupations concernant les entreprises locales et des défis de sa ville natale Echternach.

Marc Hansen

Numérisation de la fonction publique

Meilleur service aux citoyens, flux de travail internes plus efficaces, procédures simplifiées pour les entreprises : la numérisation offre un grand potentiel pour rendre l’État et le service public encore plus performant.

Teletravail - Fraktioun

Idée du mois – Télétravail

Travailler depuis son domicile ? C’est devenu une réalité pour beaucoup de gens pendant les derniers mois. Et cela fonctionne ! C’est au moins ce