Modification du code de la route: moins de visibilité pour les cyclistes

De nombreux cyclistes ont une lumière clignotante sur leurs vélos afin de mieux être vus sur la route et de se sentir plus en sécurité. Le ministre de la Mobilité souhaitant interdire de telles lumières, les députés du DP Max Hahn et André Bauler ont demandé sur base de quelles données la décision avait été prise et si les groupes d'intérêt du cyclisme avaient été consultés.

« Den Här Minister huet rezent eng Rei Ännerungen um Code de la route presentéiert, dorënner déi, dass an Zukunft Luuchten um Vëlo, déi blénken, net méi erlaabt wäerte sinn. Fir vill Vëlosfuerer bitt sou eng Luucht awer eng wichteg zousätzlech Sécherheet, well doduerch hir Visibilitéit am Stroosseverkéier däitlech eropgeet, zemol bei schlechte Luucht- a Wiederverhältnisser.

Aus deem Grond wollte mir dem Här Minister fir Mobilitéit an ëffentlech Aarbechte folgend Froe stellen :

– Wat sinn d’Argumenter hannert dëser Decisioun ?

– Op wéi engen Etüde respektiv empireschen Donneeë baséiert sech den Här Minister bei senger Decisioun ?

– Sinn d’Interesseverbänn vun de Vëlosfuerer bei dëser Decisioun gefrot ginn ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

La vallée de la Moselle sera-t-elle inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO ?

L’association « Weltkulturerbe Moseltal » est sur le point de déposer une candidature pour l’inscription de la vallée de la Moselle au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les viticulteurs allemands ne sont cependant pas enthousiastes, car il est prévu qu’ils seront contraints de cultiver leurs vignobles en terrasses exclusivement selon la méthode traditionnelle dite « Einzelpfahlerziehung ». Le membre du DP Gusty Grass a demandé au ministre en charge de la candidature à quel stade en était la candidature et si le ministre de la viticulture avait déjà contacté les viticulteurs luxembourgeois pour leur demander ce qu’ils pensaient de la nouvelle restriction.

lire plus...
Covid Test

Utilisation des tests sérologiques au Luxembourg

Des tests sérologiques permettent de déterminer si une personne a été infectée par le virus Sars-CoV-2 dans le passé et si elle a formé des anticorps contre cette infection. Cependant, un test sérologique négatif, quelques mois après un test PCR positif, soulève la question si le test PCR était faussement positif. Sur cette question, le député du DP Gusty Graas a voulu savoir de la part de la ministre de la Santé, entre autres, combien de tests sérologiques ont déjà été effectués et s’il existe des informations sur les tests PCR faussement positifs.

lire plus...