Plus de transport de fret par route à cause de la pandémie?

Il revient au député du DP Max Hahn que CFL Cargo aurait perdu au moins un client majeur au cours de la pandémie, puisque le transport de fret par route serait actuellement plus intéressant que le transport ferroviaire. C'est pourquoi il a voulu savoir du ministre compétent si tel est le cas et quelles mesures le gouvernement entend prendre pour freiner cette tendance.

« Et ass mer zu Ouere komm, dass am Laf vun der Pandemie CFL Cargo op mannst ee gréissere Client verluer hätt, dee säi Wuerentransport nees zréck op d’Strooss verluecht hätt, well dëst méi käschtegënschteg wier, an dass dowéinst souguer Personal vun CFL Cargo reaffektéiert hätt misse ginn.

An deem Kader wollt ech dem Här Minister fir Mobilitéit an ëffentlech Aarbechte folgend Froe stellen:

  • Kann den Här Minister dës Informatioune confirméieren ? Wa jo, kann den Här Minister Prezisiounen dozou ginn ?
  • Wéi vill Mataarbechter sinn innerhalb vum CFL Grupp reaffektéiert ginn ?
  • Huet de Wuerentransport iwwer d’Schinn an der Pandemie un Attraktivitéit par Rapport zum Camion verluer ? Wat wieren d’Grënn dofir ? Wat gedenkt d’Regierung z’ënnerhuele fir dësen Trend eventuell ze bremsen ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Frachtschëff Transportschëff

La construction du chenal d’Istanbul

Le projet de création d’un nouveau chenal de navigation reliant la Méditerranée et la Mer Noire suscite de vives critiques nationales et internationales. Selon une récente lettre ouverte signée par 104 anciens amiraux turcs, la réalisation de ce chenal violerait la Convention de Montreux. Dans ce contexte, notre député, Gusty Graas, a posé un certain nombre de questions aux ministres compétents. Il voulait savoir, entre autres, si cette construction violerait effectivement les dispositions de la Convention de Montreux et quelles en seraient les conséquences internationales.

lire plus...

Qu’en est-il de notre capacité d’élimination des déchets ?

La population ne cesse de croître, tout comme la quantité de déchets que les autorités locales doivent éliminer. Dans ce contexte, nos députés Carole Hartmann et Gilles Baum ont demandé à la ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, si on projette déjà d’augmenter les capacités de l’incinérateur de Leudelange et de la décharge de Muertendall.

lire plus...

Les opérations sur les enfants intersexes – à quand leur interdiction au Luxembourg ?

Les opérations sur les enfants intersexes ne sont pas rares. L’intersexualité est souvent considérée comme un problème médical qui doit être résolu. Que ces enfants soient en bonne santé ou non, ils sont déniés un choix, qu’ils auraient dû avoir eu la chance de prendre plus tard. En Allemagne, une loi en discussion devrait désormais interdire cette pratique et encourager les enfants intersexes dans leur autodétermination. Une telle loi est également envisagée ici au Luxembourg. Où en sommes-nous et quand cette loi sera-t-elle soumise? Nos députés Carole Hartmann et Max Hahn ont demandé auprès des ministères responsables.

lire plus...