Quelle est la position du gouvernement concernant les plans pour la biomasse de la commission européenne?

D'ici 2050, l'UE veut utiliser 20 % des terres agricoles pour la production de biomasse et quadrupler l'importation de bois pour produire de l'énergie. Les députés du DP Gusty Graas et Max Hahn ont demandé quelle était la position du gouvernement à cet égard.

« La stratégie climatique « Fit for 55 » prévoit l’utilisation d’un cinquième des terres agricoles européennes pour la production de bioénergie d’ici 2050, et de quadrupler les importations de bois destinées à la production d’énergie.

Or, la production de bioénergie nécessite de grandes quantités de terres agricoles au détriment de la production de nourriture et de la conservation des habitats. Par ailleurs, l’importation d’arbres en Europe pour la production d’énergie renforcerait le changement d’affectation de sols et la déforestation en dehors de l’Europe.

Au vu de ce qui précède, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et à Monsieur le Ministre de l’Agriculture :

  • Quelle est la position du Gouvernement à l’égard des objectifs de la stratégie « Fit for 55 » en ce qui concerne la production et l’importation de biomasse ?
  • Le Gouvernement entend-il consacrer 20% des terres agricoles luxembourgeoises pour la production de bioénergie d’ici 2050, tel que prévu par la stratégie précitée ?
  • Dans l’affirmative, de quelle manière le Gouvernement prévoit-il y parvenir ?
  • Quelle est la superficie des terres arables utilisées actuellement pour la production de bioénergie au Luxembourg ? Quelle a été son évolution pendant les dix dernières années ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Problèmes de transport sur le Rhin

Jusqu’à quand les navires ne pourront-ils plus naviguer sur la Moselle ? Les problèmes de transport sur le Rhin risquent-ils d’entraîner un goulot d’étranglement voire un arrêt de l’acheminement des produits pétroliers ou d’autres marchandises ? Notre député André Bauler a posé ces questions et bien d’autres au Ministre de l’Économie et à la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable.

lire plus...

Les retards dans la fixation des prix ont-ils un impact sur l’accès des patients aux nouveaux médicaments ?

Les députés du DP Gusty Graas, Carole Hartmann et Gilles Baum ont appris que la procédure de fixation des prix des nouveaux médicaments a changé au sein du ministère de la Sécurité sociale. Cela peut entraîner des retards dans la mise à disposition d’un nouveau médicament pour les patients.

Pourquoi la procédure a-t-elle été modifiée et combien de fois le délai de 90 jours pour la fixation d’un prix a-t-il été dépassé ?

lire plus...